HEXAGONE

Connectez vous pour participer au développement de votre forum! merci!
HEXAGONE

Solidarité Amusement Décompression

Derniers sujets

» faumata jawara
Sam 28 Mai - 6:43 par raky

» ..............
Mer 11 Nov - 23:40 par raky

» les voyagistes arnaqueurs
Lun 5 Oct - 1:47 par raky

» Daba Seye version Woozworld
Lun 20 Juil - 20:21 par raky

» OMAR FAROUKH
Lun 20 Juil - 17:02 par raky

» HAJJ 2015
Dim 12 Juil - 11:48 par HAJJ 2015

» Moussa as
Mar 21 Avr - 22:55 par raky

» Les Arabes
Mer 8 Avr - 23:57 par raky

» Nancy Eva
Jeu 26 Mar - 11:27 par raky

» Adam
Jeu 26 Mar - 11:25 par raky

» Les 40 hadith Anawawi
Mer 25 Mar - 14:13 par raky

» la reine de saba etait noire et sephora la femme de moise
Dim 1 Fév - 3:32 par raky

» XARIT
Sam 31 Jan - 1:53 par raky

» Chef de quartier
Mar 27 Jan - 17:00 par raky

» Mouhammad saw
Mar 20 Jan - 23:12 par raky

» sokhna nafi
Mar 13 Jan - 1:23 par raky

» RANG BI DOXOUL
Lun 15 Déc - 22:38 par raky

» BIOGRAPHIE
Lun 3 Nov - 0:07 par raky

» wahtaan ak linguere
Ven 3 Oct - 22:59 par raky

» Mon Mari..............
Jeu 18 Sep - 22:35 par raky

Partenaires

Tchat Blablaland

bathie

Partagez
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 32
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

bathie

Message par raky le Mer 15 Juil - 15:06



_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 32
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: bathie

Message par raky le Jeu 16 Juil - 0:38

SAMEDI 4 JUILLET 2009 : UN MILLIARD DE FRANCS POUR BETHIO THIOUNE
(Wal Fadjri, 16 juin 2009)
Les auditeurs de la radio RFM entendent, depuis quelques jours, un communiqué dans la rubrique publicité exhortant les taalibe de Cheikh Béthio Thioune à collecter la somme d’un milliard de francs à remettre au marabout le 4 juillet prochain. L’annonceur insiste sur ces mots : « Serigne Saliou Mbacké a dit que quiconque voit Cheikh Béthio Thioune ira au paradis, quiconque le connait ira au paradis et tout ce que vous faites pour lui, vous le faites pour Serigne Touba. »
Devant de tels propos, il est normal qu’on se pose des questions. Est-ce vraiment Serigne Saliou qui a dit cela ? En présence de qui ? Dans quel sens ?
Dans les Livres de Dieu, il n’est dit d’aucun prophète ou saint que quiconque le voit ira au paradis. Mais les Sénégalais sont sans doute au dessus de toutes les créatures. D’aucuns avancent que Serigne Touba est Dieu. Tout le monde l’entend, personne ne pipe mot. Pourtant Serigne Touba a bien dit, le 13 janvier 1912 à Diourbel, à son retour d'exil, quand la foule criait "Dieu est revenu" : « Je ne suis qu’un humble serviteur de Dieu et du Prophète et maudits soient ceux qui ne me prendront pas pour tel. » A-t-on entendu un marabout répéter ces paroles pour rappeler les fanatiques à l’ordre ?
Il semble qu’on préfère la mystification qui déifie nos marabouts et plonge les croyants crédules dans une ignorance totale.
Cheikh Béthio se contente d’expliquer que Serigne Saliou était Serigne Touba et une partie de ce qui était dans Serigne Saliou est en lui (Béthio). Donc, il serait Serigne Touba, pour ne pas dire Dieu. Mais ce qui est troublant, c’est le rapport entre la sainteté et l’argent. Nous avons, il y a quelques années de cela, entendu Béthio Thioune déclarer que celui qui n’a pas 300 000 francs à lui donner n’est pas son talibé. Aucun chef religieux n’avait réagi. Dans mon ignorance, je croyais qu’il voulait dire : « Celui qui ne connait pas le Coran par cœur ou celui qui ne peut pas réciter 50 sourates… »
Peu osent en parler, mais l’indignation gagne les populations. Béthio empêche des familles de dormir du sommeil du juste. Des jeunes plaquent leurs études et coupent les ponts avec leurs parents pour entrer dans le cercle béni de ses disciples où il scelle des mariages avec sept « Serigne Saliou ». Sommes-nous toujours dans l’Islam et la Sunna du Prophète (Psl) ou est-ce de l’innovation ? Que les savants nous éclairent, nous en avons grand besoin.
Il faut le reconnaître, certains marabouts n’ont plus des disciples à qui ils montrent le chemin vers Dieu, mais des armées qui tuent et saccagent en toute impunité, des soldats prêts à se ruer sur tout ce qui risque d’éveiller les consciences, comme si Islam était synonyme de terrorisme, d’obscurantisme et d’exploitation des soumis. (Je m’attends déjà à des insultes et menaces.)
En ces moments si difficiles, comment un homme de Dieu peut-il empocher un milliard de francs de ses taalibe démunis qui voient en lui un sauveur ?
Si les billets de banque le fascinent tant, qu’il en fasse tomber du ciel car il doit en avoir le pouvoir, lui, le Seigneur sur terre que nous avons vu danser lors d’un meeting politique, l’homme qui aurait quatre millions d’électeurs sous ses ordres. Ou alors, il n’a qu’à se présenter aux élections présidentielles et il sera élu dès le premier tour.


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 32
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: bathie

Message par raky le Jeu 16 Juil - 0:39

D’Adam à nos jours, tous les prophètes et saints ont eu des préoccupations autres que les biens matériels de ce bas monde.
En tour cas, s’il est vrai qu’il suffit de voir Béthio Thioune pour aller au paradis, jetons nos chapelets, brûlons nos exemplaires du Coran, transformons nos mosquées en discothèques et allons regarder le messie « made in Sénégal ».
Que Dieu me pardonne parce que je ne sais pas ! Le « baatin » est trop profond pour les ignares comme moi.

ENCORE BETHIO !
(Walfadjiri, 01 juillet 2009)
« Encore Béthio ? » vont s’écrier certains lecteurs. Qu’ils me pardonnent.
Le mardi 16 juin 2009, Wal Fadjiri avait publiée une contribution dans laquelle je parlais d’un communiqué des taalibe de Cheikh Béthio Thioune qui veulent collecter un milliard de francs à remettre à leur marabout le 4 juillet prochain. Depuis, ma boite e-mail est tous les jours pleine à craquer. Des mises en garde, des menaces, des injures et aussi des félicitations. Pourtant, je n’ai fait que poser des questions que tout le monde se pose ou doit se poser, sauf les savants qui savent déjà.
D’aucuns me disent : « Quand on ne sait pas, on se tait. » Moi, je pense que quand on ne sait pas, il faut demander à ceux qui savent, et c’est ce que je fais. Si c’est de la manipulation et de l’escroquerie, qu’on le sache pour s’en éloigner. Si c’est une bénédiction, qu’on le sache pour en profiter. Je ne dénigre personne, je ne m’acharne contre personne, je n’attaque personne et il n’y a aucune insolence dans mes paroles. Et, de grâce, qu’on ne me parle pas de jalousie. Etant moi-même taalibe, je ne cherche qu’à savoir, quitte à aller jusqu’en Chine.
Le Cheikh Béthio en personne est monté au créneau, donnant à ses disciples le « ndigël » de répondre d’une belle manière, avec courtoisie et des arguments solides. Beaucoup ont malmené les claviers de leurs ordinateurs sans respecter cette consigne. L’un d’eux a publié un texte sur son site et un peu partout sur le Net, m’attribuant des propos qui ne sont pas miens et refusant malgré mes supplications de retirer ses fausses accusations, faisant ainsi preuve d’une hallucinante mauvaise foi. Etrange pour quelqu’un qui veut éclairer les ignorants. Mais il se peut qu’il veuille juste que son Cheikh le remarque et le félicite ou lui accorde des faveurs ou quelques bénédictions secrètes. Allah dit cependant : « Malheur à tout calomniateur diffamateur… » (Le Coran. Sourate 104). Dans sa diatribe, monsieur écrit, entre autres énormités : « Et que dire de vos maitres coraniques qui attentent à la pudeur des jeunes filles, Et vos ministres qui défendent l’homosexualité dans un pays à 95 pour cent de musulmans uniquement pour asseoir une laïcité destructrice des valeurs de la religion ? Et vos francs-maçons qui prient dans vos mosquées ? » Je lui ai poliment répondu : « Si les taalibe de votre cheikh ne sont pas des Sénégalais, vous pouvez dire cela car vous ne parlez pas de moi, mais du Sénégal. Par ailleurs je vous signale que ces ministres sont ceux d’Abdoulaye Wade, ce disciple de Serigne Saliou que votre Cheikh a activement et remarquablement soutenu lors de sa campagne électorale. » Et il me semble aussi que c’est ce même Abdoulaye Wade qui fut franc-maçon.
Pour en revenir à la réaction du Cheikh, je dois dire qu’il y a quelque chose qui m’échappe. Il commence par ces mots : « Parents taalibe, je veux que vous m’écoutiez attentivement… » Il va donc dire quelque chose d’important qui lui tient à cœur. « Vous ne m’avez jamais entendu répondre parce qu’on a dit du mal de moi dans les journaux… Mais il paraît que ces derniers jours, il y a un journaliste qui a écrit sur moi… Je veux que vous lui répondiez… » Ce qui me dépasse ici, c’est qu’il ne répond jamais aux articles et là, un beau jour, il ordonne à ses taalibe de s’organiser pour répondre à un texte qu’il n’a même pas lu. Comment est-ce possible ? Un ange lui est, peut-être, apparu pour lui dire qu’il y a cette fois un article qui mérite une réponse.
Cinq heures après la parution de ma contribution sur Internet, le truculent Souleymane Jules Diop avait, sans doute par pure coïncidence, abordé le même thème dans son émission hebdomadaire sur le Net, dans son style à lui. Quand on en a parlé au Cheikh, il a dit que celui-là ne vaut pas la peine qu’on lui réponde. Pourquoi ? Je ne le sais pas.
Le communiqué passe toujours à la radio, mais ils ont enlevé le passage « Quiconque le voit ira au paradis… » Pourquoi ? Si c’est la vérité, de quoi ont-ils peur ? Dieu n’a pas honte de la vérité. D’autre part, on nous dit sans cesse que Cheikh Béthio est Serigne Touba. Il y a même une photo de Cheikh Béthio déguisé en Serigne Touba avec le turban blanc, qui circule sur Internet. J’espère que c’est juste un montage réalisé par un petit rigolo. Quoi qu’il en soit, je me demande pourquoi laisse-t-on Serigne Bara être le khalife général des mourides alors que Serigne Touba lui-même est parmi nous ? C’est flou, tout ça.
La longue et laborieuse intervention de Serigne Abdallah Fahmi dans Walf-Quotidien (29 juin 2009) ne fait qu’amplifier la confusion malgré ses savantes et trop profondes explications que nous ne pouvons hélas pas comprendre. Il semble démontrer que Serigne Touba est Dieu, Serigne Saliou est Serigne Touba et Cheikh Béthio est Serigne Saliou. Donc, Cheikh Béthio est Dieu. Dans ma contribution précédente, j’avais pourtant rappelé que le 13 janvier 1912, quand Serigne Touba rentrait d’exil et que la foule, à Diourbel, criait « Dieu est revenu ! », il avait riposté : « Je ne suis qu’un humble serviteur de Dieu et du Prophète et MAUDITS soient ceux qui ne me prendront pas pour tel. » Il n’est vraiment pas facile d’y comprendre quelque chose.
Le Cheikh Bathio étant encore sur terre, il serait bien qu’il éclaire notre lanterne au lieu de laisser ses disciples essayer de le faire à sa place, se contredisant les uns les autres. Quelques taalibe m’ont répliqué que ce milliard, c’est pour montrer au Cheikh à quel point il leur est cher, tandis que d’autres prétendent que c’est destiné à la construction d’une mosquée. En tout cas, dans le communiqué passé à la radio, ils n’ont pas dit « mosquée », mais « adiya ». Ils me répètent que Cheikh Béthio a plus de neuf millions de disciples, dont j’estime qu’au moins les deux tiers sont des Sénégalais. Eh bien ! Nous savons que tous les onze ou douze millions de Sénégalais ne sont pas musulmans, tous les musulmans ne sont pas mourides et tous les mourides ne sont pas taalibe de Cheikh Béthio. Il ne nous reste plus qu’à supposer que bon nombre de ces taalibe sont des djinns.
Je leur demande comment se fait-il que le Cheikh ait cinq femmes alors que l’islam n’en permet que quatre. Ils me rétorquent : « Combien d’épouses avait le Prophète ? » Peut-on comparer Cheikh Béthio Thioune et la meilleure des créatures


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 32
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: bathie

Message par raky le Jeu 16 Juil - 0:40

Entre Muhammad (Psl) et Béthio Thioune, qui faut-il croire ?
Le Prophète (Psl) a dit : « Il n’y a pas une chose qui vous rapproche du Paradis (parole ou action) sans que je ne vous l’ai montrée, et il n’y a pas une chose qui vous rapproche de l’Enfer (parole ou action) sans que je ne vous en ai mis en garde. » A-t-il jamais dit qu’il y a quelqu’un qu’il suffit de voir pour entrer au paradis ? Ne savait-il pas que Cheikh Béthio Thioune allait venir après lui ? Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte : « Un bédouin vint trouver le Prophète (Psl) et lui dit : "O Envoyé d’Allah ! Indique-moi une œuvre qui me frayera la voie au Paradis". - "Tu n'as qu'à adorer Allah, répondit le Prophète, sans rien Lui associer, à observer la prière prescrite, à payer l'aumône légale (Az-Zakâ) et à jeûner pendant le ramadan". - "Par Celui qui tient ma vie entre Ses mains ! Je ne ferai rien de plus ni de moins", répliqua le bédouin. Aussitôt l'homme partit, le Prophète dit : "Que celui qui se réjouit de voir l'un des hôtes du Paradis, regarde cet homme". Dans une de ses contributions, monsieur Mandiaye Gaye rapporte que le Prophète (Psl) avait dit à sa fille qu’il ne pouvait pas lui garantir le paradis. Et nous, Sénégalais, voir Cheikh Béthio ou juste entendre son nom nous le garantit. Donc même les aveugles peuvent en profiter pourvu qu’ils ne soient pas sourds aussi. Franchement, il y a de quoi se poser des questions. Les chrétiens disant que Jésus est le fils de Dieu, il fut révélé au Prophète (Psl) : « Dis : « Si le Tout Miséricordieux avait un enfant, alors je serais le premier à l'adorer. » S’il est vrai que voir Cheikh Bathio mène au paradis, j’irai planter ma tente devant sa maison.
« Ils ont pris leurs rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d'Allah. » (Sourate 9 (At-tawbah) : V 31) Pourtant Jésus, le Christ, est le verbe et l’esprit d’Allah. Devant ce qui se passe au Sénégal, on est tenté de penser : « Ils ont pris leurs marabouts comme Seigneurs en dehors d'Allah. »
Le prophète de Dieu a dit : « L'Islam est basé sur ces cinq principes :
!)- De témoigner que nul autre que Dieu ne peut être adoré et que Muhammad est le prophète de Dieu. (Au Sénégal, nous adorons nos marabouts allant jusqu’à les appeler Dieu ou les mettant au dessus du Prophète.)
2)- D'effectuer la prière obligatoire. (Au Sénégal, nous avons des musulmans qui sont dispensés de ce devoir.)
3)- De jeûner pendant le mois de Ramadan. (Au Sénégal, certains musulmans n’ont pas à jeûner.)
4)- De payer la Zakatt (aumône) obligatoire. (Au Sénégal la zakatt tend à devenir « adiya »)
5)- D'effectuer le pèlerinage à la Mecque. (Au Sénégal, quelques individus disent, sans qu’aucune autorité religieuse ne les contredise, qu’il suffit d’aller à Touba car tout ce qui était à la Mecque est maintenant à Touba. Doit-on comprendre que ceux qui vont marcher autour de la Kaaba perdent leur temps et leur argent pour rien ?)
Dans ces cinq piliers, on ne parle pas d’homosexualité. Comment se fait-il alors qu’au Sénégal on se livre à la chasse aux homos, allant jusqu’à profaner leurs tombes, les déterrer et les traîner dans les rues, tout en fermant les yeux devant des choses bien plus graves ? L’Islam condamne l’homosexualité tout comme il condamne la fornication et l’adultère. Pourquoi ceux qui commettent ces péchés ne sont pas traités de la sorte ? Et surtout, pourquoi ne pas attaquer ceux qui nous entraînent dans une voie apparemment différente de celle du Prophète tout en parlant à son nom ? Par ailleurs, les khalifes nommés après le Prophète ne se succédaient pas de père en fils, alors qu’au Sénégal, la sainteté est héréditaire.
On a beau être « maandu », il y a des zones d’ombre dans notre pratique de l’Islam. Encore une fois, que ceux savent apportent la Lumière qui nous sortira des ténèbres. Une interprétation simpliste donne ceci : « Vous, les taalibee, donnez-nous votre argent et suivez nos ordres. Si ce que nous faisons semble contraire aux préceptes de l’Islam, c’est parce que vous ne pouvez pas comprendre. C’est un secret niché au-delà de vos connaissances. Taisez-vous donc et adorez nous. »

MYSTICISME ET MYSTIFICATION AU SENEGAL
(Wal Fadjiri 07 juillet 2009)
Le développement, dans quelque domaine que ce soit, ne peut se faire sans un changement de mentalité, un éveil de conscience des masses populaires maintenues dans l’ignorance et la naïveté.
Nous connaissons une bonne partie de la mythologie grecque et romaine, avec ses dieux, ses déesses, ses héros, ses légendes, ses mythes. On en parle encore, mais plus personne n’y croit. Au Sénégal, les légendes enrobées de mystification semble avoir de beaux jours devant elles. Racontez tout ce que vous voulez, il y aura des gens pour vous croire.
Allez dans n’importe quelle ville et dites par exemple : « Un jour, tel marabout voulait aller prier à la mosquée. Ses babouches étant sales, il dit à Dieu qu’un ange devait les nettoyer. Dieu lui envoya immédiatement cent anges qui cirèrent ses chaussures et les enduisirent d’un parfum qui embauma tout le pays pendant un an. » Personne ne vous demandera vos sources et personne n’osera vous démentir parce que vous nommez un saint reconnu comme tel, un marabout qui, pour « dix millions » de disciples, n’est pas un être humain, mais Dieu en personne. De bouche à oreille, tout le monde en parlera, affirmant que c’est une histoire vraie. Et à chaque fois que quelqu’un la racontera en y rajoutant son grain de sel, les fanatiques crieront « Ëskëy ! » en claquant des doigts.
Il suffit qu’un étranger arrive dans un quartier et se prétende fils ou petit-fils de tel marabout pour que des gens se mettent à genoux devant lui et lui donnent de l’argent.
Quand j’étais petit, j’aimais écouter les « firikat », ces gens qui font leurs prêches dans les rues. Ils débitent plein d’anecdotes sur les prophètes et les saints. Je les croyais sans me poser de questions, comme bon nombre de Sénégalais. Je me souviens du sabre avec lequel Seydina Omar aurait zigouillé des milliers de « yeéfër ». « Un jour, Allah fit descendre un sabre de sept mètres de long pour combattre les infidèles. Le prophète dit que seul celui qui le sortira de son étui pourra s’en servir. Tous les « saaba » essayèrent sans succès. Ils n’avaient pas les épaules assez larges. Quand arriva le tour de Seydina Omar, le prophète lui fit une tape dans le dos et sa poitrine s’élargit de sept mètres. » Ëskëy ! Mais d’où vient cette histoire ? Qui l’a lue dans un livre sur l’islam ? Tradition orale ne signifie pas raconter n’importe quoi. Le Coran et les hadiths sont écrits pour éviter que chacun invente ce qu’il veut. (Quant au Prophète Muhammad (Psl), il était certes illettré, mais il connaissait le Coran et le vivait à tel point que notre mère Aïcha dit de lui : « Son comportement était le Coran. » Quelqu’un qui ne peut pas réciter plus de 20 sourates et n’a pas un ange qui fait descendre des versets par son biais ne peut donc pas se comparer à lui.)
Mettez une crotte de chèvre dans un nœud et dites que c’est un grigri qui fait gagner au loto, des gens vont l’acheter, surtout si vous précisez que Serigne Bakhoum Al Bida Mouslamtara a prié et craché dessus. Beaucoup ne se demanderont même pas si ce marabout existe ou a jamais existé. Il ne vous restera plus qu’à lui coller le patronyme d’une grande famille religieuse et le tour est joué.
Vous souvenez-vous de l’affaire Abdou Xaalis (dans les années 70, je crois) ? Un monsieur s’était attribué le pouvoir de multiplier des billets de banque, du style vous lui donnez cent mille francs, il vous rend un million. Nombreuses furent ses victimes. Même quand il fut arrêté, les gens continuaient de croire à ses pouvoirs surnaturels. Au commissariat où il était détenu, il disait à la foule venue attendre des sous, sous le soleil ardent de Kaolack : « Debout ! Assis ! Debout ! Assis ! » Et les pauvres poires obéissaient dans l’humiliation la plus totale, devant les badauds ahuris. Il ricanait alors : « Maa am ndey ju ligéey, waay ! »
Pourquoi est-il si facile de leurrer nos populations ?
Nous voulons garder les croyances de nos ancêtres tout en nous disant musulmans. « Xërëm » et « xaarbaax ». Les deux ne vont pas de pair. On ne peut pas être dans le faux et dans le vrai en même temps.


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 32
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: bathie

Message par raky le Jeu 16 Juil - 0:41

Nous flottons entre les deux, ouvrant les portes aux escrocs de tous bords qui en profitent sans modération.
Prenons la lutte comme exemple. Quel lutteur entre dans l’arène sans ses « deebaadeeb » ? Ils y croient et refusent de voir que ça n’a aucun effet sur le combat. Un gringalet n’a qu’à se barder de grigris, s’arroser de « saafara » et aller affronter Yekini. C’est pareil pour le football. On gaspille des fortunes en « xondiom » et on ne remporte pas la coupe du monde. Même pas la coupe d’Afrique.
Beaucoup de Sénégalais croient que les « dëmm » existent et d’aucuns accusent d’autres de l’être, sans la moindre preuve. Nous ne voulons pas de preuves. Nous préférons « J’ai entendu que… », « Il parait que… »
Des ministres, des Pdg, des paysans, des gens de toutes classes sociales ont recours à des charlatans qui leur ordonnent de sacrifier un poulet de telle couleur ou d’offrir des noix de cola, du lait, des œufs de pintade... Plus c’est étrange et gros, mieux ça passe. Pour trouver une femme, un mari ou un emploi, pour se débarrasser d’un rival ou pour se protéger, ces musulmans estiment Dieu insuffisant. Ils sont légion, ceux qui versent des « saafara » devant les portes de leurs bureaux avant d’y entrer. S’ils ont peur de quelque chose, ne peuvent-ils pas se contenter de dire « Bismillahi rahmani rahimi » ? « Mais plutôt ils dirent : “Nous avons trouvé nos ancêtres sur une religion, et nous nous guidons sur leurs traces. » (Sourate 43 : 22)
Le « maslaa », le « mándu » et la croyance aveugle nous empêchent de raisonner, transformant ainsi nos cerveaux en meubles.
Les nombreux oustazes à la radio mettent un pansement sans au préalable nettoyer la plaie. L’apparence est correcte, mais à l’intérieur, ça continue de pourrir. Séparons le bon grain de l’ivraie.
Comme le dit Jésus (Psl) : « Personne ne déchire d’un habit neuf un morceau pour le mettre à un vieil habit ; car, il déchire l’habit neuf, et le morceau qu’il en a pris n’est pas assorti au vieux. Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement la fermentation fait éclater les outres, et l’on perd à la fois le vin et les outres. A vin nouveau, outres neuves. » (Luc 5/36-37).
Le Saint Coran dit qu’Abraham, après avoir détruit les idoles de son peuple, proclama : « Je tourne ma face exclusivement vers Celui qui a créé les cieux et la terre, et jamais je ne considérerai que Dieu a des égaux. » (Sourate 6 : 79).
La Sainte Bible rapporte : « Jésus entra dans le temple et chassa tous ceux qui vendaient et achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs et les sièges de ceux qui vendaient les colombes et il leur dit : « Il est écrit : Ma maison sera appelée maison de prière. Mais vous, vous en faites une caverne de voleurs. » (Matthieu 21 : 12-13)
Quand en 630, le prophète Muhammad (bénédiction et paix sur lui) détruisit les idoles de la Kaaba, Allah révéla : « Et dis : « La Vérité est venue et l'Erreur a disparu. Car l'Erreur est destinée à disparaître. » (Sourate 17 : 81).
Pour suivre l’islam comme il se doit, il faut commencer par faire table rase de nos habitudes païennes ou animistes et surtout arrêter de prendre nos marabouts pour des Seigneurs en dehors de Dieu, l’Unique, l’Absolu qui se suffit à Lui-même et n’a point besoin d’associés.
Travailler pour Dieu, c’est faire ce qu’Il nous recommande et éviter ce qu’Il nous interdit. Ce n’est pas donner son argent à untel ou untel. Il n’y a, à ce niveau, ni « secret » ni « baatin », juste le droit chemin (siraatal mustaqim).


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 32
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: bathie

Message par raky le Mar 28 Juil - 1:05



_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!

Contenu sponsorisé

Re: bathie

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 15:16