HEXAGONE

Connectez vous pour participer au développement de votre forum! merci!
HEXAGONE

Solidarité Amusement Décompression

Derniers sujets

» faumata jawara
Sam 28 Mai - 6:43 par raky

» ..............
Mer 11 Nov - 23:40 par raky

» les voyagistes arnaqueurs
Lun 5 Oct - 1:47 par raky

» Daba Seye version Woozworld
Lun 20 Juil - 20:21 par raky

» OMAR FAROUKH
Lun 20 Juil - 17:02 par raky

» HAJJ 2015
Dim 12 Juil - 11:48 par HAJJ 2015

» Moussa as
Mar 21 Avr - 22:55 par raky

» Les Arabes
Mer 8 Avr - 23:57 par raky

» Nancy Eva
Jeu 26 Mar - 11:27 par raky

» Adam
Jeu 26 Mar - 11:25 par raky

» Les 40 hadith Anawawi
Mer 25 Mar - 14:13 par raky

» la reine de saba etait noire et sephora la femme de moise
Dim 1 Fév - 3:32 par raky

» XARIT
Sam 31 Jan - 1:53 par raky

» Chef de quartier
Mar 27 Jan - 17:00 par raky

» Mouhammad saw
Mar 20 Jan - 23:12 par raky

» sokhna nafi
Mar 13 Jan - 1:23 par raky

» RANG BI DOXOUL
Lun 15 Déc - 22:38 par raky

» BIOGRAPHIE
Lun 3 Nov - 0:07 par raky

» wahtaan ak linguere
Ven 3 Oct - 22:59 par raky

» Mon Mari..............
Jeu 18 Sep - 22:35 par raky

Partenaires

Tchat Blablaland

ozone a dit

Partagez
avatar
mami

Nombre de messages : 798
Points : 1000
Date d'inscription : 03/01/2007

ozone a dit

Message par mami le Lun 27 Déc - 22:17

YAYA JAMMEH: LA FIN EST PROCHE...!!!

NOUS N'AVONS RIEN CONTRE LA GAMBIE, MAIS LA FORTERESSE DE KANILAI DOIT SAUTER!!!
(Plaque tournante d'un traffic d'armes et de drogue au profit de Jammeh et du MFDC... a nos frontieres)

L'administration Jammeh, dont la course de vitesse semble etre la seule strategie comme on l'a constate dans sa precipitation a rompre ses relations diplomatiques avec l'Iran a la suite de la decouverte d'un important traffic d'armes entres ces deux etats terroristes, et dont la serennite ne semble pas le point fort, s'est encore illustree en sortant un long communique ou elle fustige le SENEGAL, ce pays qui "couve" si chaleureusement dans ses entrailles la REPUBLIQUE SOEUR DE GAMBIE, nous menacant en termes a peine voiles, comme si tout le tord qu'il nous cause dans notre region sud ne lui suffisait pas.
Je prends bien soin de faire la separation entre cette Administration Jammeh qui a pris en otage et baillonne son peuple par le recours a la mystification, a la sorcellerie a l'intimidation et aux executions sommaires, cette Administration Jammeh qui voue une haine profonde a notre pays, de la GAMBIE et de sa population qui comprennent les relations seculaires profondes qui lient les deux peuples freres, de part et d'autre du fleuve Gambie.

UN PORTRAIT DU DESOPTE YAYA JAMMEH:
Celui qui se fait nommer His Excellency Sir Doctor Aladji Yahya Abdul-Azziz Jemus Junkung Diliu Assombie Jammeh, est ne au Senegal, dans un village de la Basse Casamance. A l'age de 3 ans il est "adopte" par un pere affectif dans le village de Kanilai,qui lui fait un certificat de naissance Gambien pour l'inscrire a l'ecole et assurer son education. Il rejoint l'armee sous le president Daouda Diawara et fait partie de ces millitaires gambien dont la formation a ete assuree par la Gendarmerie Senegalaise selon les accords de la Confederation de l'epoque, qui prit fin par decision de la partie gambienne. Apres le coup d'etat qui fit tomber Diawara,Yaya Jammeh, qui etait le moins eduque et le plus timide des soldats-mutins, composes du tres temeraire Edward Signate l'intellectuel du groupe a la double nationalite Britanique, Sanna Barro, et autres, etait reste calme pendant tout le processus et ne s'est leve pour faire entendre sa voix, que quand ce groupuscule etait confortablement installe dans le palais de Banjul et qu'ils etaient assures via l'ambassadeur du Senegal a l'epoque que le President Diouf n'allait pas envoyer l'armee senegalaise pour retablir le pouvoir de Diawara. Jammeh maintenant rassure, se leva alors pour la 1ere fois et commenca a taper sur la table pour s'imposer a la tete du Conseil Millitaire de Salut. Il ne mit pas beaucoup de temps pour s'aliener le reste du groupe et ecarter un par un tous ses camarades d'infortune au fil des annees: l'exil, la prison ou la mort. N'ayant plus confiance en ses collegues militaires et suivant la logique de l'isolement jusqu'au bout, il commenca a degarnir les camps millitaires de leurs armes lourdes qu'il stocka d'abord dans les jardins du palais presidentiel a Banjul , avant de tout transferer dans son village de Kanilai qu'il a fini de bunkeriser, s'entourant exclusivement de sa tribu Diola, la-bas dans son millieu naturel, parmis les rebelles du mfdc qui constituent maintenant sa 1ere ligne de defense contre tout millitaire gambien qui s'aventurerait a vouloir le renverser.
La collision entre Yaya Jammeh et l'aile dure du MFDC et son chef Salif Sadio ne souffre donc d'aucun doute. Des milliards des caisses de l'Etat a l'arsenal de l'armee, Jammeh a fini de creer un etat maffieux autour de Kanilai ou il regne en trafficant d'armes et de drogue au profit de ses freres de sang du MFDC. Voila la retraite securisee ou les rebelles trouve la base arriere et les ressources necessaires qui leur permettent de faire face a l'armee senegalaise. Nourris, blanchis et soignes par Jammeh, les rebelles casamancais s'y replient apres avoir opere sur le territoire senegalais, et ceci depuis des annees, rendant cette guerre larvee difficile a resoudre.
Lui Jammeh s'est invite bien avant dans le conflit interne au MFDC, qui opposait l aile dure de Salif Sadio a celui modere de Ismaïla Magne Diémé et César Atoute Badiatte. Quand Salif Sadio a ete chasse de ses bases arrieres dans la territoire Bissau Guineen par le tres chaud Général Tagmé Na Way et pourchasse dans la foret de Basse Casamance par ses freres-ennemis Magne et Cesar, il s'est deplace vers la frontiere gambienne ou Yaya Jammeh, l'a acceuilli a bras ouvert, pense ses blessures, arme et protege, apres l'avoir debarasse de ses poursuivants, dont beaucoup furent captures par les soldat de Jammeh et emprisonnes en Gambie. Jammeh s'est longtemps amuse dans cette partie Sud. Le Senegal ne l'a jamais menace ni menace la Gambie qui est un pays frere. Mais cette comedie a assez dure.

AUX AUTORITES MILLITAIRES DU SENEGAL:
La vie est une roue qui tourne. Il faut savoir lire les evenenements de la geoplitique et saisir les opprtunites d'action, qui ne se presentent pas tous les jours. Cette annee 2010 qui s'acheve a mis a rude epreuve le mensonge et le mythe du roi de Kanilai qui, renie par son peuple, denonce par la communaute internationale et lache par ses soutiens exterieurs,ne s'est jamais senti autant isole.Son reseau de drogue expose au monde entier, son traffic d'armes eventre et son parrain GBAGBO sur le depart, Jammeh faiblit et prend peur. Il est conscient maintenant que le compte a rebours a commence pour lui. C est ce qui explique tout ce bruit qu'il fait , criant au complot qui n existe que dans son imaginaire et prenant les devants pour menacer le Senegal.
Le Senegal a maintenant tous les atouts entre ses mains pour regler son compte a ce despote.
La Gambie de Jammeh, ce doigt plante dans notre ventre est pourri et ne nous a que trop infecte. Poser un bandage la dessus ne fait que retarder sans pour autant arreter la douleur de la dechirure dans notre chair. La securite d'un Etat n'a pas de prix et ne se negocie point. Et quand un autre Etat oublie l'histoire et la geographie qui vous lient et travaille a saper votre integrite, il faut enlever les gants et les lui jeter a la figure au moment opportun. Une rebellion a vos frontieres est un cancer tenace. Il faut la methode abrasive pour couper le mal a la racine. Tous les Etats souverains qui se sont defaits de leur rebellion ont laisse les gants a la table des negociations.
L'armee Tchadienne, connue pour son intransigeance, a lance des raids aeriens jusque dans le territoire Soudanais et est alle de l'autre cote, poursuivre et mater ses rebelles jusqu'a Birao en Republique de Centrafrique. Le Sri Lanka s'est debarasse des rebelles Tamouls en operant de la meme maniere sans jamais sourciler. Idem pour la Turquie qui a bombarde le Nord de l'Irak pour mater la rebellion du PKK. L'Afrique du Sud est entree en Angola pour neutraliser des extremistes destabilisateurs et leurs mercenaires. Allez y savoir comment l'armee Mauritanienne combat AQMI ( Al Qaeda Dans le Magrehb) a la frontiere du Mali. Plus pres encore, la Guinee Bissau et le vaillant General Tag Mae Nawai ont envoye paitre ces rebelles du MFDC loin de leurs frontieres en les poursuivant jusque sur le sol casamancais et inversement le General Amadou Ablaye Dieng avait profondemment affaibli leur mouvement en les poursuivant jusqu'a bombarder des villages Bissau Guineens.
Aucun Etat n'aime voir des rebelles a ses frontieres, si cet Etat est vraiment sincere et n'est pas de meche avec eux. Et aucun Etat sincere ne s'est jamais vraiment plaint d'incursions dans son territoire par un voisin, si c'est pour se debarasser d'elements destabilisateurs. Et aucun des cas de pays cites plus haut n'est plus serieux, plus incomprehensible que celui du Senegal. Car la ou ces pays n'ont qu'une frontiere en ligne avec leurs voisins indelicats, nous au Senegal, notre voisin est dans notre interieur, notre ventre, loge dans nos boyaux, nos intestins et nous empoisonne la vie. D'abord aucun Etat souverain n'aurait accepte ce fait. Mais c est une situation qu'on a tolere, notre grand coeur aidant, et on a toujours garde le sourire, et toujours eu une pensee affectueuse pour nos freres et soeurs de Gambie. Arretez moi , si ce n'est pas vrai. On n'est pacifiste et on souhaite la paix.
Une guerre doit cependant finir. Mais ce sont des hommes qui se levent et finissent une guerre. Le Senegal doit maintenant finir cette guerre en Casamance. Fini les beaux discours, fini les faux-fuyants et les sourires de circonstances. On est ouvert et on privilegie le dialogue. Mais le sage va toujours a la table des negotiations en position de force. Salif Sadio ne peut plus se promener dans le palais de Laurent Gbagbo pour negocier des armes et du soutien. Yaya Jammeh se sent maintenant observe et attendu au tournant. Il ne peut plus utiliser le port d'abidjan pour faire transiter ses conteneurs d'armements lourds. La prochaine fois que les rebelles du Mfdc attaqueront nos populations, ne serait-ce que pour ramasser des plumes d'oiseaux ou voler des oeufs de poule, que nos Diambars les engagent et les poursuivent depuis la verte Casamance jusqu'a leur dernier retranchement , meme s'il leur faut traverser tout le territoire gambien et se retrouver dans le Saloum, en emportant au passage la "ferme" de Kanilai et Yaya Jammeh avec eux( il n'a que trop fait de mal, il n'a que trop commis de crimes ) ...Ces diambars emmeneraient la paix au brave peuple de Casamance et rendraient un service inestimable au peuple opprime de Gambie, a l'Onu et a la Communaute des Peuples.
A BONS ENTENDEURS ...VIVE LA PAIX EN AFRIQUE.


OZONE L'AFRICAIN (email:ozone62@ymail.com..Facebook.ozone)

    La date/heure actuelle est Mar 18 Déc - 17:45