HEXAGONE

Connectez vous pour participer au développement de votre forum! merci!
HEXAGONE

Solidarité Amusement Décompression

Derniers sujets

» faumata jawara
Sam 28 Mai - 6:43 par raky

» ..............
Mer 11 Nov - 23:40 par raky

» les voyagistes arnaqueurs
Lun 5 Oct - 1:47 par raky

» Daba Seye version Woozworld
Lun 20 Juil - 20:21 par raky

» OMAR FAROUKH
Lun 20 Juil - 17:02 par raky

» HAJJ 2015
Dim 12 Juil - 11:48 par HAJJ 2015

» Moussa as
Mar 21 Avr - 22:55 par raky

» Les Arabes
Mer 8 Avr - 23:57 par raky

» Nancy Eva
Jeu 26 Mar - 11:27 par raky

» Adam
Jeu 26 Mar - 11:25 par raky

» Les 40 hadith Anawawi
Mer 25 Mar - 14:13 par raky

» la reine de saba etait noire et sephora la femme de moise
Dim 1 Fév - 3:32 par raky

» XARIT
Sam 31 Jan - 1:53 par raky

» Chef de quartier
Mar 27 Jan - 17:00 par raky

» Mouhammad saw
Mar 20 Jan - 23:12 par raky

» sokhna nafi
Mar 13 Jan - 1:23 par raky

» RANG BI DOXOUL
Lun 15 Déc - 22:38 par raky

» BIOGRAPHIE
Lun 3 Nov - 0:07 par raky

» wahtaan ak linguere
Ven 3 Oct - 22:59 par raky

» Mon Mari..............
Jeu 18 Sep - 22:35 par raky

Partenaires

Tchat Blablaland

Du porc retrouvé dans les kebab

Partagez
avatar
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 256
Age : 42
Localisation : paris
Loisirs : lecture, voyage etc....
Points : 254
Date d'inscription : 15/12/2006

Du porc retrouvé dans les kebab

Message par Admin le Mar 12 Juin - 22:00


Du porc retrouvé dans un kebab halal
Cette découverte a été faite pendant une opération de contrôle. Kamel Kabtane, le recteur de la mosquée de Lyon, va déposer plainte à l’issue de l’enquête
Lors d’une vaste opération interministérielle de contrôle (qui s’est déroulée du 15 juin au 15 septembre), les services vétérinaires et leurs collègues de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes ont vérifié une soixantaine de vendeurs de kébabs dans le Rhône. A Lyon, chez un revendeur de kebabs préemballés, les inspecteurs ont retrouvé des traces suspectes dans de la viande présentée comme halal. Une sorte de gelée qui pourrait être du porc.
« Compte tenu de la gravité des faits, une enquête est en cours » affirme-t-on du côté de la préfecture. Dès la connaissance de cette découverte, la mosquée de Lyon a aussitôt réagi. « Nous ne sommes pas surpris car nous savons qu’il existe des fraudes. Certains mentent aux musulmans pour une histoire d’argent » a expliqué, hier, Kamel Kabtane, le recteur de cette mosquée. Avec 650 000 tonnes de marchandises consommées, le marché du halal est évalué à 3 milliards d’euros par an. Une fortune que se partagent producteurs, distributeurs et contrôleurs.
Invérifiables sur la traçabilité. Selon une enquête de l’hebdomadaire Marianne (publiée en janvier 2005), 80 % des produits commercialisés sous le label « halal » ne seraient pas conformes aux rites prescrits. « Pour avoir une viande halal, il faut d’abord sélectionner un animal sain. Il est ensuite tué lors d’un rituel spécifique. Attention, dans les abattoirs, la viande ne doit pas être mélangée aux autres. Ce n’est pas parce qu’un musulman vend de la viande qu’elle est forcément halal. En ce qui concerne la mosquée de Lyon, nous travaillons avec des abattoirs. Nous contrôlons aussi tout le processus de fabrication pour être certains que des produits élaborés soient bien conformes » explique Kamel Kabtane. A chaque fois, la mosquée de Lyon prélève une taxe sur la viande qui reçoit, en échange, un tampon d’officialisation. Cette taxe représente un gros magot ! Aujourd’hui, chez certains revendeurs de kebabs lyonnais, la course au profit dépasse les principes religieux. Pour gagner plus d’argent, ils achètent les viandes transformées, notamment dans les pays de l’Est, moins chères certes mais totalement invérifiables sur la traçabilité. C’est ainsi que les consommateurs se retrouvent avec des produits qui ne sont plus conformes avec ce qui est inscrit sur l’étiquette. « Nous attendons la fin de l’enquête pour déposer plainte. Aujourd’hui, on est en train de faire n’importe quoi avec les produits halal. C’est inadmissible » s’est indigné, hier, le recteur de la mosquée de Lyon.
Jean-Didier Derhy (jdderhy@leprogres.fr)
//





ou allons nous avec ces fraudeurs, Twisted Evil ou trouver du vrai halal maintenant Question
avatar
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 256
Age : 42
Localisation : paris
Loisirs : lecture, voyage etc....
Points : 254
Date d'inscription : 15/12/2006

Re: Du porc retrouvé dans les kebab

Message par Admin le Mar 12 Juin - 22:06

Des merguez halal au porc, la société de charcuterie condamnée

« Aux collines de l’Artois », la société de charcuterie du nord de la France qui avait défrayé la chronique en 2005 en vendant du porc sous le label halal, a été condamnée par le tribunal correctionnel d’Arras. Il lui est reproché d’avoir commercialisé des merguez, qu’elle certifiait halal, dont la préparation était réalisée à base, entre autres, de viande porcine. Comme le précise la Voix du Nord, “c’était plus qu’une boulette, et elle a duré de 2003 à 2006.”

Comme le rapporte le quotidien du Nord, la supercherie a duré plusieurs années jusqu’à ce que des musulmans, suivis par la fédération des associations musulmanes du Nord-Pas-de-Calais, alertés par l’odeur mais aussi le goût des merguez, ont décidé de mener leur propre enquête. Après vérification auprès d’un laboratoire de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) à Maisons-Alfort (Val-de-Marne), le verdict tombe : la viande labelisée halal contient du porc.

Yves Splingard, gérant de la société incriminée, a affirmé qu’il n’y avait pas eu intention de vendre du porc. Ce mélange pour le moins compromettant serait dû, selon lui, soit à la mauvaise fortune soit à un défaut d’entretien des machines, lesquelles sont utilisées tant pour abattre les porcs que pour sacrifier les moutons et autres bovins. On aurait mal lavé les machines entre deux préparations.

La cour n’a pas été convaincu du caractère accidentel, tant les taux de viande porcine étaient importants. Les analyses d’un laboratoire de Montpellier avaient permis d’établir que, la viande contenait de 0,5 à 5 % de porc ; ce qui éviquaut à deux kilos et demi de porc dans une préparation de 50 kg, selon les calculs de la Voix du Nord. Soit une intention volontaire de commercialiser du porc sous le label halal et non un accident ou des “résidus d’une autre production”, comme a voulu le faire croire Yves Splingard.

Outre un chiffre d’affaire en chute libre en 2006 et la perte de toute sa clientèle musulmane qui faisait le gros de ses bénéfices, la société se voit infliger une amende de 8 200 euros. Qui s’y frotte s’y pique.


http://al-kanz.org/blog/2007/02/08/des-merguez-au-porc-la-societe-de-charcuterie-condamnee/


Shocked Shocked Shocked

    La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 19:46