HEXAGONE

Connectez vous pour participer au développement de votre forum! merci!
HEXAGONE

Solidarité Amusement Décompression

Derniers sujets

» faumata jawara
Sam 28 Mai - 6:43 par raky

» ..............
Mer 11 Nov - 23:40 par raky

» les voyagistes arnaqueurs
Lun 5 Oct - 1:47 par raky

» Daba Seye version Woozworld
Lun 20 Juil - 20:21 par raky

» OMAR FAROUKH
Lun 20 Juil - 17:02 par raky

» HAJJ 2015
Dim 12 Juil - 11:48 par HAJJ 2015

» Moussa as
Mar 21 Avr - 22:55 par raky

» Les Arabes
Mer 8 Avr - 23:57 par raky

» Nancy Eva
Jeu 26 Mar - 11:27 par raky

» Adam
Jeu 26 Mar - 11:25 par raky

» Les 40 hadith Anawawi
Mer 25 Mar - 14:13 par raky

» la reine de saba etait noire et sephora la femme de moise
Dim 1 Fév - 3:32 par raky

» XARIT
Sam 31 Jan - 1:53 par raky

» Chef de quartier
Mar 27 Jan - 17:00 par raky

» Mouhammad saw
Mar 20 Jan - 23:12 par raky

» sokhna nafi
Mar 13 Jan - 1:23 par raky

» RANG BI DOXOUL
Lun 15 Déc - 22:38 par raky

» BIOGRAPHIE
Lun 3 Nov - 0:07 par raky

» wahtaan ak linguere
Ven 3 Oct - 22:59 par raky

» Mon Mari..............
Jeu 18 Sep - 22:35 par raky

Partenaires

Tchat Blablaland

La misericorde d'Allah

Partagez
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

La misericorde d'Allah

Message par raky le Ven 8 Fév - 21:15

Au jour de la resurection on fera venir un homme parmis la communaute de MOUHAMMAD SAW. ALLAH lui dira: leve toi oh fils d ADAM afin que tu vois la balance de tes actions. Ainsi donc s effectura la balance :
on constate alors 99 mauvaises actions .ALLAH dira a l'homme "EST CE QUE JE T AI CAUSE DU TORD "? non dira l'homme. ALLAH dira ensuite: "EST CE QUE MES DECISIONS T ONT CAUSE DU TORD "? non dira l'homme, et là ALLAH lui diras :as tu une bonne action qui te profiteras aujourd'hui? non diras l'homme .
Et là alors l'homme attendra les carcans et les chaînes infernales qui l'enmeront à un enfer eternel ou il ne sentira plus jamais la misericorde (LAH IHFAZ que ALLAH nous en preserve )

Mais là interviens ALLAH et fera sortir une carte qu'il posera sur la balance des bonnes actions et tout à coup les mauvaises tomberont et deviendront des bonnes et l'homme dira: mais qu'est ce que c'est o mon SEIGNEUR? il lui dira "CECI EST LA ILAHA ILA LAH CECI EST UNE CARTE OU IL Y EST ECRIT LA ILAHA ILA LAH TU L'AS DIT DANS TA VIE EPHEMERE ET NOUS TE LA RENDONS AUJOURD'HUI CAR NOUS SOMMES LES MEILLEURS A RENDRE LES DEPOTS AUCUNE MAUVAISE ACTION N'EGALE LE NOM DE ALLAH SUR LA BALANCE "
et là l'homme pourra rentrer au paradis

_________________


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Ven 8 Fév - 21:16

Ce hadith est authentifié par le savant de notre siècle Sheikh Albani
En voici le sens :


D'après Abdullah Ben Mas'ud , le Prophète a dit :

Allah rassemblera pour un jour désigné, les premières et les dernières générations. Elles se mettront debout, quarante ans durant, les yeux hagards(dirigé vers le ciel), attendant que le jugement soit rendu.

Allah descendra(nézel) (1) dans des nuages du Trône (Arch)(2)au repose pied (Koursy) (d'une façon qui n'est connu que par Allah ) on entendra un appel :

"Ô hommes, acceptez-vous, de la part de votre Seigneur, qui vous a crées, dotés de biens et vous a ordonné de l'adorer et de ne rien lui associer, que chacun de vous suive ce qu'il adorait, dans la vie antérieure; n'est-ce pas de la justice de votre Dieu ?" Ils diront : "Si". Chaque communauté se dirige vers son idole. Ils leur sera présentées toute les idoles qu'ils adoraient. Il y en aura qui se dirigent vers le soleil, (d'autres) vers la lune, d'autres vers les pierres. Pour ce qui adoraient Jésus, le démon qui était affecté à Jésus lui sera présenté. Ceux qui adoraient 'Uzayr, le démon de 'Uzayr leur sera présenté. Mouhammed (saw) et sa nation attendront.

Allah se présentera et leur dira : "Pourquoi n'êtes-vous pas partis comme les autres gens ?" Ils diront : "Nous avons un Dieu que nous n'avons pas vu". Il dira :"Es-ce que vous le reconnaitrez si vous le voyez"?. Ils diront : "Il y a entre nous et lui un signe, on pourra l'y reconnaître". Il dira : "Lequel ?". Ils diront :"Qu'il découvre sa jambe (1) !". A ce moment il découvre la Jambe. Et voilà que même les polythéistes se prosternent (passage Sahih, Tabarany , Albani). A l'exception des gens ayant des dos semblables aux cornes des vaches. Ils voudront se prosterner, mais ne le pourront pas, alors qu'on les invitaient à la prosternation pendant qu'ils étaient sains.

Allah dira ensuite aux croyants : "Levez vos têtes !", Il leur donnera leurs lumières en fonction de leurs oeuvres. Il y en aura qui receveront leur lumière comme une montagne géante, entre leurs mains, certains en receveront moins, (quand à) certains ils n'en receveront(auront) que l'équivalent d'un palmier-dattier, et certains d'entre eux moins encore jusqu'à que le denrier d'entre eux n'en recevera qu'un tout petit bout sur l'orteil, qui tantôt s'allume tantôt s'éteint. Et leur Seigneur sera devant eux les guidant pour traverser le pont jeté (3) sur l'abîme de l'enfer, laissant une trace semblable à celle du tranchant de l'épée (dans un autre hadith authentique on trouve sa déscription comme suit : "Le chemin étroit sera jeté sur l'enfer. Il sera aussi étroit que la lame d'une épée, il sera glissant et périlleux, il y a au-dessus des barres de fer tout enflamées, avec lesquelles les gens seront happés. Celui qui sera accroché tombera au feu...") Il leur dira de traverser.
Leur passage sera relatif à leur lumière. Ainsi, certains passeront aussi vite qu'un clin d'oeil, d'autres comme l'éclair, d'autres comme le nuage, d'autres comme des comètes, d'autres comme le vent, d'autres comme les chameaux, d'autres comme la course de l'homme. Viendra enfin celui qui recevera la lumière sur le bout de son orteil, rampant sur son visage, ses pieds et ses mains. Ses flancs seront touchés par le feu. Mais il continuera à se traîner jusqu'à ce qu'il soit sauf. Là, il se mettra debout au bord de l'enfer et dira :"Qu'Allah soit Loué pour m'avoir accordé ce qu'il n'a accordé à personne, en me délivrant de l'enfer, après l'avoir vu de mes propre yeux".
On l'emmènera vers une source à la porte du Paradis pour se laver. Il acquiera l'odeur des ses élus du paradis ainsi que leur mine. A travers une fente dans la porte du Paradis, il observera ce qu'il y aura au Paradis, il dira : "Seigneur, faites-moi rentrer au Paradis". Allah lui répondra (dira) :"Tu me demandes à présent le paradis alors que Je viens de te sauver de l'enfer ?". Il dira : "Seigneur met entre moi et elle (l'enfer) un voile jusqu'a je n'entende plus son bouillonement". Il sera alors introduit (par la Clémence d'Allah) au Paradis et il verra (devant lui) ou on bâtira une demeure si somptueuse qu'il se sentira comme dans un rêve et il dira : "Seigneur, donne-moi cette demeure". Allah lui dira : "Ne demanderas-tu donc pas une autre si je te donne celle-çi ?". Il dira : "Non, je le jure par Ta puissance je n'en demanderai pas d'autre, et puis y'a t-il une demeurre meilleur que celle-çi ?". Alors il lui donnera (accordera) et il s'y installera. (Puis) il verra devant sa demeure une autre demeure, qui paraît comme un rêve par rapport à celle qu'il occupe. Il dira (alors) : "Seigneur donnez-moi cette maison". Et Allah -Tabaraka wa Ta'ala- lui dira :"Peut-être demandera tu une autre si je te donne celle-çi ?". Il dira :" Non par ta Toute Puissance (je ne demanderai pas), d'ailleurs qu'elle maison pourrait être meilleuir que celle-çi ?". Il lui accordera et il s'y installera. Ensuite il gardera le silence. Alors Allah exalté lui dira : "Pourquoi ne me demandes tu riens ?". Il dira : "Seigneur je vous-ai demandé tellement de choses que j'en suis embarassé". Allah lui dira : "Seras-tu satisafait si je te donne l'équivalent des biens du bas-monde depuis que le l'ai créé jusqu'à ce que Je l'ai anéantis, et dix fois plus ?". Il dira : "Vous vous moquez de moi alors que vous êtes le Seigneur de la Toute Puissance ?". (Son Seigneur lui accordera alors se qu'il lui a dit -dans une version-). Allah exalté dira :"Non, j'en suis capable". L'homme demandera : " Permetez-moi de rejoindre les élus du Paradis". Allah le lui permettra. Il s'en ira, pressant le pas dans le Paradis.

Avant d'atteindre les gens, un palais de perle se dressera devant lui. Il se jette aussitôt prosterné par terre, on lui dira :"Lève-toi, qu'as-tu donc ?" il dira : "J'ai vu mon Seigneur", on lui dira :"ce n'était qu'une de t'es demeures". Il trouvera ensuite un homme pour lequel il s'apprêtera à se prosterner lorsque celui lui dira : "Je ne suis qu'un de Vos trésoriers et servants, 1000 (mille) autres qui me ressemblent son sous mes ordres, tous à Votre service".

Le gardien le devancera pour lui ouvrir la porte du palais. C'est un palais creusé dans une perle, dont les plafonds, les portes, les serrures et les clefs sont tous faits de perles. Face à l'entrée se trouve une pierre précieuse de couleur verte aux creux de laquelle se trouve une autre rouge comportant soixante-dix portes qui mènent chacune à une chambre de couleur en pierre précieuse verte dont chacune mène à son tour à une autre chambre de couleurs diffèrentes d'entre elles les unes des autres. Chacune de ses chambres contient des lits, des épouses et des servantes. La moindre de celle-çi est une HOURI vêtue de soixante-dix habits. La moelle sera visible à travers la chair, les os et même les habits de cette houri. Son coeur sera un miroir pour elle et réciproquement.
A chaque fois qu'il s'en éloigne un moment, elle deviendra soixante-dix fois plus belle à ses yeux et il lui dira :"Je jure par Allah que je vous trouve soixante-dis fois plus belle qu'avant". Elle lui répondra pareil.
On lui dira : "Regardez". Il regarde et voilà qu'on lui dira :" Voici votre propriété. Elle s'étend sur une distance de cent ans de marche que tu pourra quand même embrasser du regard".

(alors) Ibn Ma'soud rapporte ensuite : Omar dit :
"N'entends-tu pas ce que nous rapporte Ibn Oum 'Abd , ÔKa'b au sujet des élus du Paradis qui occupent le rang le plus bas ? Qu'en est-il alors de ceux aux rangs élevés ?". Il lui répondit :
"Ô Commandeur des croyants (il y au Paradis) ce que nul oeil n'a vu, et ce que nulle oreille n'a jamais ouïe", puis il cita le reste du hadith.

Rapporté par Ibn Abi Dounya, Tabarany et el Hakim.
wa qal Sheikh el Alam Albani : Sahih (authentique).
Référence :Tarr'ib wa tar'ib, volume 3, chapître "le livre de la réssurection et des affres de ce jour", sous chapitre relatif : "au rassemblement au jour du jugement dernier". Pages 418, 419, 420, 421, 422.


Quelques nota bene :

(3)
As-Sirât : est le nom du pont situé au-dessus de la Géhenne; Après leur séparation du lieu de stationnement, les gens arriveront vers l'endroit des ténébres, situé sous le pont Sirat, tel qu'il est mentionné dans le hadith rapporté par Aïcha (ra). C'est ce qui est signifié dans le dire de Aïcha (qu'Allah l'agrée) : "Le messager d'Allah (saw) fut questionné, à savoir où se trouveront les gens, le jour où la terre sera changée, ainis que les cieux ?" Il répondit : "Ils seront dans les ténébres sous le pont".
(Hakida Tahawiyya, P126).


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Ven 8 Fév - 21:28

Voici une merveilleuse histoire au sujet des enfants des musulmans qui sont morts dans leur tendre enfance.

Sheikh Maalik ibn Dinar (ra) était un des grands saints de son époque. Dans sa jeunesse il n'était pas un homme pieux, bien au contraire. Lorsqu'ensuite on lui demandait de raconter comment il avait changé, il narrait cette histoire :

" J'étais un policier dans ma jeunesse, et j'aimais beaucoup boire du vin comme un "trou". Je buvais jour et nuit, et je menais une vie dissolue. J'ai acheté une belle esclave et avec elle j'ai eu un enfant. Lorsqu'elle commenca à marcher et à parler, je l'aimais encore plus. Elle avait cependant une étrange habitude: quand elle me voyait boire du vin, elle arrachait mon verre de mes mains et le jetais sur mes habits. Mais je l'aimais tellement que je ne la grondait pas. Malheureusement, lorsqu'elle eut deux ans, elle mourrut et je fus abattu de tristesse et de douleur. Un soir, le 15éme shaabane, j'étais ivre, et j'allais dormir sans lire la salat de Icha. J'ai fait un horrible cauchemar dans lequel c'était le jour du jugement ; les morts sortaient de leur tombe, et j'étais avec ceux qu'on emmenait vers la plaine des Hachare. J'entendis le bruit de quelque chose qui me suivait; en regardant derrière moi je vis un horrible et monstreux serpent qui courrait derrière moi cherchant à m'attraper. Le serpent avait des yeux bleux perçants, sa gueule était grande ouverte et il vociférait aprés moi, trés furieux. Je courrais trés vite, tant j'avais peur et le serpent se rapprochait de plus en plus de moi, je désespérais de ma vie. Je vis un vieil homme, élégament vêtu et dont l'entourage était parfumé. Je le saluai et il répondit à mon salam. Je lui dis :" Pour l'amour d'Allah ! Aide moi dans cette difficulté !!" Il dit : " Je suis trop faible face à un ennemi si puissant ! Cela est au dessus de mes capacités. Mais continue de courrir, tu trouveras peut être une aide plus au devant." Courrant follement je découvris une falaise devant moi et je l'escaladais; arrivé en haut, je vis le feu flamboyant de l'enfer, avec ses horribles scénes de châtiments. Mais j'étais tellement terrifié par le serpent que je continuais à courrir tant que j'eus peur de tomber dans ce précipice. J'entendis alors une voix qui criait : "Retourne en arriére tu n'es pas de gens de l'enfer!". Je retournais et courrus dans la direction opposé. Le serpent pris la même direction et continua de courrir derriére moi. ...


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Ven 8 Fév - 21:29

Suite et Fin

Je revis à nouveau le vieil homme vêtu de blanc et je lui dis: "O vieil homme ne peux tu pas me sauver de ce pyton ? Je te l'ai déjà demandé mais tu as refusé !"

Le vieil homme pleura et dit :" Je suis trop faible pour t'aider contre un si puissant serpent. Mais je peux te dire qu'il y a une colline prés d'ici ou se trouve les dépôts gardés des musulmans; Si tu y vas tu trouveras peut être quelque chose qui t'appartient qui te sauvera de ce serpent."

Je courrus vers la colline qui était escarpée, elle avait beaucoup de rideaux de fenêtres ouvertes.
Les fenêtres avaient des volets en or encastrés de rubis et de préscieux diamants.
Chaque rideau était fait de soie rare et pure.
Alors que l'allais escalader la colline, des Anges criérent :" Ouvrez les fenêtres et tirez les rideaux! Quittez vos chambres ! Voici un malheureux homme; peut être avez vous avec vous un dépôt qui lui appartient qui pourrait l'aider dans son infortune."

Plein d'enfants aux visages aussi brillants que la 14éme lune regardérent par les fenêtres.
J'étais vraiment désespéré car le serpent était vraiment trés proche de moi maintenant..

Les enfants s'applérent tous: "Venez vite! car le serpent est trés proche de lui !"
Alors plein d'enfants sortirent en grande armée et au milieu d'eux je reconnu ma propre petite fille qui était morte il y a quelque temps de cela. Elle aussi me reconnut et commença à pleurer en s'exclamant: "

Par Allah ! C'est mon propre pére !" Elle sauta sur un berceau tanguant, qui semblait être fait de lumiére Divine et s'élanca vers moi.

En un instant elle était debout prés de moi et je la pris dans mes bras. Elle leva sa main gauche vers moi, et de la main droite renvoya le serpent. Le serpent s'enfuit au loin.

Puis elle me donna un siége et s'assit sur ma cuisse. Elle commença à carresser ma barbe avec sa main droite en me disant: "Mon chér papa," Le temps n'est il pas venu pour les croyants (qui s'adonnent aux péchés) de sommettre leur coeur en toute humilité pour se rappeler d'Allah et pour la vérité qui est révélé ?" (sourate Le Fer, verset 16)".

J'étais encore secoué de larmes et lui demandai: "Ma fille connaissez vous tous le Qour'aan ?" Elle répondit: "Nous comprenons le Qour'aan mieux que vous"

Je lui demandais :" Mon chér enfant qui était ce serpent ?" Elle dit: " C'était tes mauvaises actions qui l'ont rendu si mauvais qu'il allait te jeter en enfer." Je demandais: " Et qui était ce vieil homme vêtu de blanc ?"

Elle dit: "C'était tes bonnes actions mais tu en as fait si peu qu'il était trop faible pour t'aider contre ce serpent. Ainsi il n'a pu que t'indiquer des moyens de te sauver toi même."

Je demandai : " Que faites vous donc tous sur cette colline ?" Elle répondit : "Nous sommes les enfants des musulmans qui avons décédé dans l'enfance. Nous vivrons là jusqu'au jour du jugement attendant d'être réunis avec vous quand vous viendrez à nous à la fin et nous intercéderons pour vous auprés de notre Seigneur."

Puis, je me réveillé de mon rêve, avec la peur du serpent toujours pesante sur mon coeur. Je me tournai alors cers Allah en repentir et j'abandonnai mes mauvaises habitudes.

_______________


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Ven 8 Fév - 21:31

Une histoire inspirante:

"Que vais-je Lui dire?!"
Un homme connu en tant que Abu Abdallah dit: Je ne sais pas comment raconter une expérience que j’ai vecue il y a un moment, et qui a changé tout le courant de ma vie. En vérité je n’en aurais jamais parlé, si ce n’était que je me sens responsable envers Allah (Le Glorieux), pour prévenir les jeunes hommes qui Lui désobéissent, et pour prevenir les jeunes filles qui suivent un faux rêve appelé “amour ". Nous étions trois amis, reunis uniquement pour la désobéissance et la débauche. Non, nous étions plutot quatre, Satan était le quatrième.

Nous allions poursuivre les belles filles, en les entrainant avec de belles paroles dans des fermes lointaines. La bas, nous les surprenions par notre changement d’attitude, devenant comme des renards sans aucune sympathie, aucun sentiment du tout, malgré tout ce qu’elles pouvaient dire ou faire pour nous faire changer d’avis. Nous étions froids, sans aucun sentiment ou sens de la honte. C’est comme cela que nous passions nos journées et nuits; dans des fermes, des voitures, et sur les rivages. Jusqu’au jour que je n’oublierai jamais.

Nous allions comme d’habitude a la ferme, tout était prêt. Chacun de nous avait sa proie, la boisson maudite (i.e., alcool), mais nous avions oublié une chose, et c’était a manger. Donc après un moment, un de mes amis est allé acheter a manger pour diner avec sa voiture. Il était presque 18h quand il quitta.

Des heures passèrent sans qu’il retourne, donc a 22h, je m’inquiétais de savoir ce qui lui était arrivé. Donc j’ai pris ma voiture pour aller le chercher. En chemin, j’ai apercu des flammes qui se propageaient sur un coté de la route. Quand j’y suis arrivé, j’étais choqué de voir que c’était la voiture de mon ami, le feu la consummait et elle etait renversée sur un coté. Je courrus comme un fou, essayant de faire sortir mon ami de sa voiture en feu. J’etais effaré de voir que la moitié de son corps était noir comme charbon, et pourtant il était toujours en vie. Je le porta et le mis sur le sol, la minute d’après il ouvrit les yeux et dit: “Le feu! Le feu!” Je décida de le mettre dans ma voiture pour le conduire a l’hopital. Mais il sanglota:
“Ce n’est pas la peine, nous n’arriverons pas”
Je succombais a des larmes pendant que je regardais mon ami mourir devant mes yeux… Puis il me surpris en disant: "Que vais-je Lui dire?! Que vais-je Lui dire?!"
"Stupéfait, je le regardais et lui demanda: “Qui?” Il répondit d’une voix distante: "Allah".

Je sentis la peur saisir tout mon être et je commença a trembler. Puis soudain il laissa échapper un cri, et pris son dernier souffle. Les jours passèrent, mais l’image de mon ami en train d’être consummé par les flammes et de crier : "Que vais-je Lui dire?! Que vais-je Lui dire?!" n’a jamais quitté mes pensées. Je me suis retrouvé en train de penser: “ Et Que vais-je Lui dire?!”
[Et tous ceux qui désobéissent a Allah devraient se demander: “Que vais-je Lui dire?”]
Mes yeux se remplirent de larmes et j’eu un bizarre sentiment de compassion que je n’avais jamais ressenti auparavant. Au même moment, j’entendis le Muezzin (la personne qui appelle l’Adhan –Appel a la prière-) appeler pour la Salat de Fajr (Prière du matin) Allahu Akbar, Allahu Akbar, Hayya 'Ala Al-Salah" (Allah est Grand, Allah est Grand, venez a la Salat).
Je sentis que c’était un appel qui m’était adressé personnellement, me disant de tirer le rideau sur les années sombres de ma vie, et m’appelant a la voie droite, celle de l’obéissance. Je me lava, fis mes ablutions, et me débarassa des péchés que je noya, et je pria. Depuis ce jour, je me suis retourné vers Allah, Le suppliant de m’accorder le pardon et la repentance. Je n’ai manqué aucun fardh. Je devins une nouvelle personne. J’essaie d’être un esclave obeissant a Mon Créateur. Ma vie a changé……

_________________
Le Messager d'Allah (P) dit à l'un de ses Compagnons: «Ô 'Abdullah! Aime pour Allah et déteste pour Allah, soit l'ami des amis d'Allah et l'ennemi des ennemis d'Allah, car on n'atteindra l'amitié d'Allah que de cette façon;


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Ven 8 Fév - 21:35

Posté le: Ven Nov 22, 2002 1:34 pm par HABIB Sujet du message: j'ai perdu ma femme, j'ai perdu fatim

Lundi soir, je l'ai mmené à l'hopital. elle allait accoucher avant termes, elle n'a pas survécu. j'ai perdu ma femme. j'ai ma seule et unique femme. depuis lundi ce sont les tracasseries administratives, la raptrier au sénégal ou l'enterrer ici. les disputes entre les deux familles. elle avit prévu tout cela. un jour elle m'avait dit dans une discussion (comme elle les aime bien), si je meurs à l'étranger, enterre moi la où je mourrai, qu'on ne fatigue surtout pas mon corps dans des avions ou des voitures. comme d'habitude je m'étais indigné qu'elle parle delamort comme ça. pourtant je suis croyant. pendant sa grossesse, c'était au mois de juillet je crois, elle s'étit réveillée en pleine nuit et m'avait dit et si je meurs pendant l'accouchement? je lui ai promis qu'inchALLAH tout se passerai bien. Allah a décidé autrement. ALLAHOU AKBAR ALLAHOU AKBAR
je suis désorienté, perdu, seul...
elle était tellemnt vivante, tellement bavarde, tellement drole. mon DIEU qu'elle était drôle. elle me faisait rire tout le temps, elle dansait, chantait, parlait toute la journée. elle parlait de tout et de rien, dereligion, de famille, de la société, de politique, de fait divers, elle parlait, elle parlait sans cesse. un jour on regardait le journal télévisé et jelui avait dit si tu te tais jusqu'à la fin du journal je t'offrirai ce sac dont tu parles tout le temps. je savais qu'ele avait envie de ce sac. elle n'est jamais arrivé à se taire pendant ces quelques minutes. elle était vivante. elle connaissait des danses incroyablesd. pourtant elle n'est pas aller dans un bal ou autre chose du genre depuis ses 20 ans, elle avait 26 ans. je me posais toujours la question à svaoir d'où elle apprenait ces danses qu'elle faisait quand on était seuls. elle était belle. Alllahou Akbar la première fois queje l'ai rencontré, elle avait 20 ans, je croyais qu'elle était top modèle. grande, fine, joli visage. mais tellemnt mal fagote, avec un jeuan troué de partout, une veste trop grande. mais qu'est ce qu'elle était belle. peu de temps après elle a changé radicalement, elle a mis le voile, lle est devenue encore plus belle. et quand elle est tombée enceinte lle l'était davantage. je me rappelle de ce soir où elle m'a dit qu'elle était enceinte. elle a enroulé les résultats des tests dansun paquet cadeau et elle a fait un beau dessin autour de sa première échographie où on ne voyait pratiquement rien du tout. puis elle a dit dirige moi, faisons une prière et demandons à Allah de nous accorder sa grâce à nous trois nouvelle famille. elle avait un sens de la famille qui me fascinait. elle aimait recevoir, etre entourée; notre maison ne désemplissait jamais.
elle était chaleureuse. tellement généreuse. on se disputait rarement et je reconnais aujourd'hui que c'était très souvent dema faute. elle m'obissait au doigt et à l'oeil.elle disait tu esmon guide vers la voie d'Allah. un jour j'étais au téléphone, j'avais besoin d'un stylo pour prendre note, j'en ai pris un dans son sac. en prenant le stylo, j'ai vu qu'elle avait fait un western union à ma mère. je n'tais mêm pas au courant. j'appelle ma mère tout de suite après et ele me dit que ce n'était pas la première fois, elle faisait tous les mois. quand elle est sortie de la cuisine et queje lui ai demandé des xeplications, elle n'a parlé que du fait quej'avais regardé dans son sac sans sa permission. lle était tellement fachée. cette nuit elle n'a pas voulu dormir dans notrechambre, elle a dormi dans le salon. je suis venue la voir plusieurs fois, elle ne voulait pas, je lui ai apporté une couette et je l'ai regardé dormir pendant longtemps jusu'à ce quele sommeil me gagne. quand elle s'est réveillée, elle m'a sauté au coup, me demandant prdon et me disant tu es mon guide, tu as tous les droits, le droit de regarderdans mon sac, le droit de savoir ce que je fais de mon argent. souvent c'était comme ça. même quand c'était moi le fautif, elle venait me voir et s'excuser. avant qu'on se marie on s'était dit qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait de son argent, tout étant à ma charge parce qu'étant l'homme. Alhamdoulilah je gagne bien ma vie. je croyais qu'elle allait s'offrir pleins debelles choses comme elle les aime, les sacs pr exemple, qu'elle collectionne (de très beaux). elle a ouvert un comptepour notre futur enfant et elle retire les intérêts régulièrement pour les donner à des miskines. ALLAH ALLAH et elle envoie de l'argent à ma mère;
c'était une fille intelligente, elle avait fait de super études, un doctorat, mais elle disait que ce qu'elle souhaitait par dessus tout c'est être femme au foyer. elle avaitprofité de sagrossesse pour arrêter. définivement comme elle disait avec un sourire en coin.
je suis conscient que j'ai perdu la femme dema vie. il est rare de renconter une fille comme fatim.
je suis venu sur seneweb parce que je sais qu'elle y venait souvent. elle s'y était fait des amis. elle aimait discuter, de tout de rien. un jour elle m'a lu les messaves masqués qu'ils s'étaient envoyé avec un de ses amis sur seneweb, ça l'avait fait rire. parce que la personne croyait qu'elle voulait la draguer. comme elle avit rigolé. puis elle m'a dit j'ai gagné un frère.
en ce lundi de ramadan, elle est partie, m laissant une petite fille que j'ai appelé comme sa maman fatim.


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Ven 8 Fév - 21:40

السلام
عليكم و رحمة الله و بركاته
Aujourd'hui encore j'ai parcouru les lettres que tu m'envoyais ,toutes aussi précieuses les unes que les autres,tu m'écrivais :

"je prie ALLAH pour que tous les fréres et soeurs qui ne sont pas chez eux aient la paix là où ils sont " en repensant encore au jour où je suis venu chez toi pour te dire aurevoir avant mon départ tu me disais alors:
"Ahmadou ,ça fera longtemps avant qu'on se revoit encore"
et je te disais de prier pour moi pour que je rentre vite .Tu as eu raison on ne se reverra pas vite ,du moins pas aujourd'hui où je suis en train de rédiger sur ce blog ,mais peut être demain ou aprés demain ou le jour où par la volonté de Celui qui détient mon âme dans Sa main , Son décret se fera sur ma vie ,mes projets et mes passions je prie ALLAH de me guider aujourd'hui et de me faire miséricorde demain dans le monde "Barzakh" et dans le jour du jugement dernier ,je Le prie de t'y croiser moi aussi en parfait croyant ,en serviteur et en martyr dans la félicité de notre SEIGNEUR ALLAH ,ça aussi tu me l'as écrit paix à ton âme Salimata :"J'espére que tu penses à ta mére ,je sais que tu l'aimes et c'est ce qui est normal ...Méfies-toi des mauvais hommes ,choisis tes compagnons et demandons beaucoup de facilité à ALLAH car c'est LUI qui nous a demandé de l'implorer .Redoublons d'efforts dans la réligion ,négligeons aucune sounnah et les priéres surrérogatoires"
Comme pour me rappeler la tradition du Prophéte çallalahou'alayhi wa sallam ,tu me demandais mon frére en Islaam quand est ce que tu vas te marier
ne t'inquiéte pas le moment venu tu seras la premiére à être informée car c'est toi qui vas me choisir une épouse ,te disais-je,tu étais heureuse à m'entendre réaffirmé cette promesse je l'ai sû par ta réaction tu écrivais :
"Je suis trés flattée d'occuper une telle place dans ton coeur pour ta future femme ne t'en fais pas quand le moment sera venu INCHA'ALLAH , je te choisirai la femme qu'il te faut "
Tes propos m'ont convaincu de ton amitié ,je m'excuse de ta fraternité car tu me disais :
"Je pense à toi à toutes mes priéres ces temps-ci ,j'ai eu peur car il y'a tellement d'incidents qu'on montre à la télé provenant de la côte d'ivoire "
Et de mes problémes tu me disais :
"Le probléme du khabdou est indispensable dans une priére ,il faut même te cacher pour le faire ...Pour moi c'est comme tu fais partie de ma famille ,nous sommes unis par des liens dûrs si seulement nous étions unis par chaytaan on se serait oubliés il ya longtemps ,mais nous sommes unis par ALLAH .Si tu as des souffrances rappelles-toi de ce que les Sahaba (compagnons du Prophéte Paix et Salut d'ALLAH sur Lui)ont enduré ,tu n'es même pas arrivé à leur cheville ,rappelle toi de ce qu'avait dit le Prophéte çallalahou'alayhi wa sallam ,il arrivera une période où ceux qui vivront ma Sounna auront des difficultés c'est comme ils tiendront du feu dans leurs mains ...Ne patine pas car tu es dans le droit chemin ,Dieu merci que tu le sais et que tu sais aussi ce que tu veux ,c'est la chose la plus importante ...Mon frére en Islaam ,accroches-toi trés bien car comme tu me l'as toujours dit si tu n'étudies pas tu n'es rien "
Dans une autre de tes lettres aussi tu m'expliquais tes difficultés et tu finissais en me disant :
"L'encre te laisse mais jamais la teneuse qui pense toujours à chaque fois à toi et surtout quand je me trouve dans des situations comme ça"
Je ne peux m'empêcher aujourd'hui de me rappeler quand j'exhortais pour que malgré les difficultés que tu baisses pas les bras ,pour que tu t'accroches à la Sounnah,tu me rassurais ,toi aussi tu me conseillais de progresser et de ne pas changer malgré le changement de pays ,tu me le disais en ces termes trés catégorique:
"Quand on se croisera je ne serai pas la premiére à baisser la tête.Je ne me fâcherai jamais avec toi mon frére ..."
Tu terminais toujours tes lettres par des priéres en ma faveur car tu voulais vraiment que je persévére dans la vérité :
"Mon frére je crois que je m'arrête là mais jamais mon coeur .Qu'ALLAH nous guide dans le chemin qu'il a comblé de bienfaits et non pas dans le chemin des égarés et que nous nous refugions derriére LUI contre les mauvaises langues et la douleur qu'il ya dans une tombe ...Fait passer ma salaam à ton frére Babacar .Que la paix soit sur le Prophéte çallalahou 'alayhi wa sallam ,sur sa famille ,sur ses compagnons et tous ceux qui suivront leur route jusqu'au jugement dernier et la paix soit sur toi mon frére en Islaam"

Je voulais simplement témoigner ceci :ce serait ingrat de ma part de t'oublier chére soeur ne serait ce qu'une seule fois dans mes priéres ,injuste envers ALLAH ,anvers le Prophéte çallalahou'alyhi wa sallam ,envers la fraternité islamique et envers toi ma soeur en Islaam,si je continue pas d'entretenir notre fraternité avec ceux que tu m'as laissé les deux Mouhammad ,ton époux et ton fils ,oui notre fils-aîné (et non pas un neveu) ,que tu m'as laissé comme souvenir Mouhammad.
Que ALLAH me donne longue vie pour que je puisse réaliser ma promesse quand je te disais que ma fille portera ton prénom Salimata Diop ,que ton fils Mouhamad ainsi que son papa Mouhammad de même que moi que tu appelais fraternellement Ahmadou ayons longue vie et la guidance pour qu'on te retrouve tous les trois dans la Miséricorde de Celui à qui tu t'étais soumise amiine
Qu'ALLAH te fasse une miséricorde sans cesse ,inépuisable,un paradis éternel ,une tombe spacieuse et aéré de l'odeur de Firdaws ainsi que tous les morts musulmans qui ont témoigné ALLAH en son unicité et Mouhammad en son message amiine.
Ta vie m'a été profitable et ton rappel à ALLAH m'est bénéfique car ça m'a augmenté en fois et en actes ,qu'ALLAH te récompenses de toutes promesses faites à ceux qui se sont aimés à cause de SA FACE amiine
Je prie à tous ceux qui lisent ce message de prier à notre soeur en Islaam Salimata DIOP et son fils Mouhammad ,qu'elle a laissé dans ce bas monde comme souvenir
amiine


Hier je suis parti me recceuillir sur ta tombe et j'ai imaginè que le destin nous a sèparè que je ne pourrai te revoir qu'après ma mort ,pour l'instant tout ce aue je peux faire c'est m'amuser avec le petit mouhammad et des fois en baissant la tete je pleure sans qu'il le sache ,en le regardant je sourie tout en souffrant dans mon coeur je veux être proche de lui quand je l'ai vu le mardi j'ai pas pu m'empêcher de sanglotter peut-être que c'est pas digne mais c'est plus fort que moi paix a ton âme ma soeur et a bientôt incha'ALLAH


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Ven 8 Fév - 21:41

Omar bin al-Khattab RA rapporte qu’au moment où on amenait un groupe de prisonniers de guerre au Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui), une des prisonnières allaitait un bébé. Lorsque le Prophète (paix et bénédictions d’Allah soient sur lui) la vit, il demanda : "Croyez-vous que cette femme serait capable de jeter son bébé dans le feu ?" Les gens autour de lui répondirent : "Bien sûr que non ! » Alors le Prophète SAWS dit : " Allah est plus miséricordieux envers Ses serviteurs que ne l’est cette femme envers son bébé". rapporté par Boukhari & Mouslim


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Ven 8 Fév - 21:42

D’après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
l'Envoyé d'Allah (pbAsl) a dit: Un homme qui n'a jamais fait aucune œuvre pieuse dit aux siens: "Quand je mourrai, brûlez mon corps et répandez la moitié de mes cendres sur la terre, et l’autre moitié dans la mer". - "Par Allah, ajouta le Prophète, si Allah le veut, Il peut lui infliger le châtiment le plus terrible qu'Il ait jamais infligé à personne au monde". Quand cet homme mourrut, les siens réalisèrent sa demande. Mais, Allah donna ordre à la mer de réunir les éléments qu'elle avait reçu et enjoignit à la terre d'en faire autant pour ce qu'elle avait reçu. Une fois l'homme ressuscité, Allah lui demanda : "Pourquoi as-tu agi ainsi?". - "A cause de la crainte que Tu m'inspirais, répondit-il; Tu le sais mieux que personne". Allah alors lui pardonna.

( Sahih Muslim )

D’après 'Abû Sa`îd Al-Khudrî (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète (pbAsl) a dit: Jadis, il y avait un homme qu'Allah a doté de richesse et d'enfants. Quand il fut à l'article de la mort, il dit à ses enfants: "Faites ce que je vous ordonne ou bien j'attribuerai mon legs à d'autres héritiers. Quand je serai mort, brûlez-moi, broyez mon cadavre et, laissez le vent répandre mes cendres, puisque je n'ai fait aucun bien et Allah est certes Capable de me châtier pleinement". Les enfants s'étant conformés à cette recommandation pourtant, Allah rassembla les cendres de cet homme et lui dit: "Qui t'a poussé à agir ainsi?". - "La crainte que Tu m'inspirais", répliqua l'homme. Seule cette parole put le racheter.

( Sahih Muslim )


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Ven 8 Fév - 21:43

'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit:
J’ai entendu l'Envoyé d'Allah (pbAsl) dire: "Allah a fait que la miséricorde soit formée de cent parties dont Il garda quatre-vingt-dix-neuf par-devers Lui, et envoya une seule partie sur la terre. C'est grâce à cette partie que tous les êtres sont animés d'un sentiment de bonté les uns envers les autres si bien que la bête de somme écarte son sabot de son petit dans la crainte de le blesser".

( Sahih Muslim )


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Ven 8 Fév - 21:45

D’après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète (pbAsl) a relaté d’après son Seigneur, l’Exalté: "Un homme, ayant commis un péché, s'écria: "Seigneur! Pardonne-moi mon péché". "Puisque, dit Allah, que soient exaltées Sa toute puissance et Sa grandeur, mon Serviteur a commis un péché et a constaté qu'il avait un Seigneur qui pardonne les péchés et qui les punit, Je lui pardonne". Puis, cet homme fit un nouveau péché. - "Seigneur, s'écria-t-il; j'ai commis un nouveau péché, pardonne-le-moi". "Puisque, dit Allah, que soient exaltées Sa toute puissance et Sa grandeur, mon Serviteur a commis un péché et a constaté qu'il avait un Seigneur qui pardonne les péchés et qui les punit, Je lui pardonne". Puis, cet homme fit un nouveau péché. - "Seigneur, s'écria-t-il; j'ai commis un nouveau péché, pardonne-le-moi". "Puisque, dit Allah, que soient exaltées Sa toute puissance et Sa grandeur, mon Serviteur a commis un péché et a constaté qu'il avait un Seigneur qui pardonne les péchés et qui les punit, Je lui pardonne pour la troisième fois. Que tu fasses ce que tu voudras, Je t’accorde d’avance le pardon". `Abd Al-'A`lâ ajoute: "Je ne sais pas s'Il a dit: (que tu fasses ce que tu voudras) à la troisième ou à la quatrième fois.

( Sahih Muslim )

D'après 'Abû Sa`îd Al-Khudrî (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète (pbAsl) a dit: Il y avait parmi vos prédécesseurs un homme qui avait tué quatre-vingt-dix-neuf personnes. Il demanda de voir l'homme le plus instruit sur la terre; on lui indiqua un moine auprès duquel il se rendit et dit: "J'ai tué quatre-vingt-dix-neuf personnes, Allah acceptera-t-Il mon repentir?". - "Non", répliqua le moine. Alors l'homme le tua, et en fit ainsi la centième victime. Puis poursuivant sa quête de l'homme le plus instruit sur la terre, on lui indiqua alors un savant. - "J'ai tué, lui dit-il, cent personnes, puis-je me repentir?". Le savant lui répondit: "Certainement, qu'est-ce qui t'empêche de le faire? Va dans un tel pays où tu trouveras des gens qui adorent Allah, adore-Le avec eux et ne retournes jamais à ton pays, car c'est une terre de perdition". L'homme partit et lorsqu'il arriva à mi-chemin, il mourut. Aussitôt les Anges de la miséricorde et ceux du châtiment se disputèrent à son sujet. Les Anges de la miséricorde dirent: "Il est venu repentant, le cœur tourné vers Allah". Les Anges du châtiment objectèrent: "Il n'a jamais fait du bien". Alors un Ange, sous forme humaine, se présenta à eux; ils le prirent pour arbitre. - "Mesurez la distance qui le sépare des deux pays, leur proposa-t-il, et celui des deux que vous trouverez plus près de lui, sera le sien". Les Anges mesurèrent les deux distances et trouvèrent que le mort est plus proche du pays qu'il désirait atteindre. Aussi, les Anges de la miséricorde recueillirent-ils son âme.

( Sahih Muslim )

D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
le Prophète (pbAsl) a dit: Allah, à Lui la puissance et la gloire, dit: "Je suis tel que Mon serviteur M'estime. Je serai avec lui chaque fois qu'il Me mentionnera. Ainsi, s'il Me mentionne dans son for intérieur, Je le mentionnerai dans Mon for intérieur; s'il Me mentionne dans une assemblée, Je le mentionnerai dans une meilleure assemblée. S'il se rapproche de Moi d'un empan, Je me rapprocherai de lui d'une coudée; et s'il se rapproche de Moi d'une coudée, Je Me rapprocherai de lui d'une brasse et s'il vient vers Moi à petits pas, J'irai vers lui à pas accélérés".

( Sahih Muslim )

D'après 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui),
l'Envoyé d'Allah (pbAsl) a dit: Allah, l'Exalté a dit: "J'ai préparé pour ceux de Mes serviteurs qui sont vertueux ce qu'aucun œil n'a vu, qu'aucune oreille n'a entendu et ce qui n’est jamais venu à l'esprit d'aucun être humain". Ce qui confirme cela dans le Livre d’Allah est ce verset: "Aucun être ne sait ce qu'on a réservé pour eux comme réjouissance pour les yeux, en récompense de ce qu'ils œuvraient !"

( Sahih Muslim )


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Ven 8 Fév - 21:46

Mu`âdh ibn Jabal ( qu'Allah soit satisfait de lui ) a dit:
Un jour que j'étais en croupe derrière le Prophète (pbAsl), séparé de lui seulement par l'extrémité du bât, il me dit: "Hé ! Mu`âdh ibn Jabal!". - "O Envoyé d'Allah ! A votre service ! A vos ordres !". Après que nous avançâmes un instant, il m'appellera de nouveau: "Hé ! Mu`âdh ibn Jabal !". - "O Envoyé d'Allah ! A votre service ! A vos ordres !". Nous marchâmes encore un instant et voilà qu'il répéta à nouveau: "Hé ! Mu`âdh ibn Jabal !". - "O Envoyé d'Allah! A votre service ! A vos ordres!!" - "Connais-tu, reprit-il, les droits d'Allah sur Ses adorateurs?". - "Allah et Son envoyé le savent mieux que personne", dis-je. - "Les droits d'Allah sur les adorateurs, dit-il, c'est qu'ils L'adorent sans Lui rien associer". Nous poursuivimes la marche encore un instant, puis il me dit: "Hé ! Mu`âdh ibn Jabal!" - "O Envoyé d'Allah ! A votre service ! A vos ordres !". - "Connais-tu ce qu'Allah devra aux hommes s'ils agissent de la sorte ?". - "Allah et Son envoyé le savent mieux que personne", répondis-je. Et lui d'ajouter: "C'est de ne pas les châtier".

( Sahih Muslim )

Selon 'Anas ibn Mâlik ( qu'Allah soit satisfait de lui ):
Mu`âdh ibn Jabal était un jour assis en croupe d'une chamelle derrière le Prophète. Celui-ci s'adressa à lui en disant: "O Mu`âdh !". - "O Envoyé d'Allah ! A votre service! A vos ordres !", répondit Mu`âdh. Le Prophète répéta à deux reprises son appel et reçut toujours la même réponse. Ensuite, il dit: "Toute personne qui témoigne qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah et que Muhammad est l'Adorateur et l'Envoyé d'Allah ne manquera pas d'être préservée -par Allah- du feu de l'Enfer". - "O Envoyé d'Allah ! reprit alors Mu`âdh, ne dois-je pas en informer les fidèles pour les réjouir ?". - "Non, répliqua le Prophète, ils risquent de s'y appuyer ( pour supprimer toute pratique religieuse )". ( Mu`âdh transmit cette tradition au moment où il était au chapitre de la mort, de peur de commettre un péché en cachant un enseignement du Prophète ).

( Sahih Muslim )


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Mer 27 Fév - 18:41

D'abord, salut à tous
Moi, je commenceré El Fikki, quand tu me parle de la Miséricorde de DIEU. Comment explik tu que 70 % des malades du sida soit africains ? Comment explikes tu kil yait des gens riches et des pauvres ? comment explike tu ke les malheurs les plus atroces ne tombent que sur l'Afrik ?
Mon cher, la misericorde du Seigneur est immense et Il l'accorde à qui Il veut. Etre usulman, c'est accepter les décisions du Seigneur et ce, quelle que soient ces décisions. Si tu te mets à essayer d'expliquer les décisions du Seigneur, ta foi est incomplete, crois moi. Sur les 25 prophetes (pse) cités dans le Coran, 24 son juifs oserais tu critiquer cette décision du Seigneur ?
Deuxiemement, Seydina Limamou( psl) n'a jamais limité son Appel aux lébous. Documentez vous avant de dire n'importe quoi. Ya mm des peuls ki ont quitté le Fouta pour répondre à l'Appel de l'Imam de tous les imams (psl). Promenes toi à Malika et tu verras. Ya de grands hommes qui ont répondu à l'Appel et qui n'étaient pas lébous comme Baay Mamour Diakhaté, Tafsir Ndické Wade, Tafsir Ousmane Ndiaye etc. D'ailleurs mm, bcp de lébous ont rejeté l'Appel de Seydina Limamou, surtout dans son village natal de Yoff. D'ailleurs mm, Seydina Limamou a appelé tous les humains : "Yaa makhcharil Djinni wal insi, Inni Rassouloulahi Ileykoum"
Et quand aux hadith que vous donnez, je me demande vraiment s'ils sont authentik, avec internet moom, on voit tout et n'importe quoi.
Pour ce qui est de Seydina Limamou, Dieu décide ce qu'il veut et nous n'y pouvons rien, c'est mm ça la foi. Seydina Limamou a lancé son Appel à 40 ans et a preché 26 ans. Il ny a pas eu un seul jour pendant ces 26 ans où il na pas réalisé des miraces dignes de ceux des Prophetes d'antan. Et mm quand on regarde sa vie, le chiffre 40 apparait ds bcp d'evenements importants comme dans l'histoire des Prophetes : le déluge a duré 40 jours et 40 nuits, Moussa a erre 40 ans dans le desert avec son peuple, Jésus avai jeuné dans le desert pendant 40 jours, Adam et Eve sont restés au paradis 40 ans etc.... Il a repoussé la mer, comme Moussa avait séparé la Mer rouge. Il a réssuscité Maam Mbaye Sylla, comme Jésus avait réssuscité Lazare.
Ce qui m'étonne le plus, c'est que parmi les grands hommes de l'époque, il ny en a pas un seul qui ait contesté la prophétie de Seydina Limamou (psl) et pourtan, ils en ont entendu parlé. Ils ont mm des disciples qui ont répondu à l'Appel. Donc, pourquoi, vous ne faites pas comme ces grands hommes ( Cheikh Bamba, Elhaj Malick, etc...) Mandouté dafa baakh
Seydina Issa (aws) est arrivé à la tête de la communauté Layene à 33 ans, à l'âge kil avé quand il es monté au ciel en Palestine il ya 20 siecles de celà. Même au niveau physique, quand on regarde bien une photode Seydina Issa, on remarque sur l'iris de l'oeil gauche une petite tache. Tous les grands savants ont confirmé ue Jésus avait cette tâche là aussi à l'iris de l'oeil gauche. Quand la sainte Marie l'a mise au monde en Palestine, C T sous un dattier, et quand il est né, une datte a atteri sur son oeil. C est cet incident qui lui a fait une tâche à l'iris qui lui restera tte sa vie juskà ses 33ans. Malheureusement, bcp degens croient que Jésus déscendra du ciel parce kon nous a tjrs dit que Issa descendra de Bayti Mamour. Bayti Mamour est un endroi au 7eme ciel où les anges glorifient Dieu en permanence.
Quand Seydina agonisait à Yoff, Seydina Issa été Ngakham chez Baay Mamour Diakhaté. Au moment où Seydina Limamou rejoignai l'au delà, Seydina Issa été à Ngakham pris par de violentes convulsions. Baay Mamour veilla sur lui toute la nuit. A lheure de Fadjar, Baay Mamour alla ffaire ses ablutions. Quand il revint, il trouva Issa enturbanné, et assi à la place de l'imam, il comprit alors que Issa Rouhou LAHI( aws) été de retour. Or Bayti en arabe signifi la maison. Donc quand Issa a remplacé Seydina Limamou, il venait de Bayti Mamour, c'est à dire de la maison de Mamour. Il vécut 40 ans ( encore le chiffr 40) à la tête de la communauté layene.
Pour celui qui parle du Coran, je lui diré qu'il a raison, tout est dans le Coran, mais est ce que nous, simples humains, nous pouvons acceder au savoir immense qu'il ya dedans ? Je ne le pense pas. Chak lettre dans le Coran signifi énormément de choses que nous savon mm pas. Quan Dieu (swt) dit alif, lâm, mim, qui peut dire ce que celà signifi ? surement pas de simples esprits comme les nôtres. Le coran contient tout, mais nous sommes incapables de le savoir. Seul Dieu détient le savoir et Il le donne à qui Il veut.
De toute, façon, moi, ça ne m'étonne pas que des gens refuz la prophétie de Seydina Limamou ( psl ). Lors de sa 1ere mission à la Mecque, Les Quoraichites ont fé ce qu'ils ont pu pour l'anéantir, donc, C normal. Tous lé prophetes (pse) ont été raillés, insultés, menacés. Certains mm ont été tués. Donc C normal que Seydina Limamou et Seydina Issa (pse) aient des négateurs.
En tout cas les gars, un jour viendra où sera clair comme l'eau de roches, soyons patients rekk. InALLAHA maa sabirina : ALLAH est avec les patients.


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Mer 27 Fév - 21:29

http://www.risala.net/croyance/jour/signes/mahdi.htm


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Mer 27 Fév - 22:50

PREMIER SERMON DE SEYDINA LIMAMOU LAHI



Au nom de DIEU clément et miséricordieux.

Louanges à DIEU qui créa les créatures et mit parmi les hommes ses Envoyés, et qui parmi eux choisit Mouhammad et le rendit supérieur à tous les Envoyés ; Il est le meilleur des créatures. Et de même, DIEU a fait de son peuple le meilleur des peuples…Que DIEU répande sur lui et sa famille et ses compagnons ses faveurs et la paix.

Ce message est adressé par Limamou Laye à tous ses adeptes et à tous les musulmans, hommes et femmes, adultes et jeunes. Que la paix soit avec vous et vos familles, ainsi que la miséricorde divine. Je vous salue et vous demande comment vont les affaires, comment vous portez-vous, comment va la maison, vivez-vous en paix ?

Je vous recommande de multiplier vos efforts pour obéir davantage à DIEU et à son Envoyé et pour raffermir votre foi. Ne faites, les uns pour les autres que du bien. Aimez-vous les uns les autres. La religion, c’est la disponibilité généreuse, c’est à dire la disponibilité à l’égard de DIEU, de son Envoyé, de son livre, des chefs religieux et de tous les musulmans. Etre disponible à l’égard de DIEU, c’est reconnaître son unicité, exécuter ses commandements, s’éloigner de ce qu’il interdit et conseiller aux hommes d’agir dans le même sens. Etre disponible à l’égard de son Envoyé, c’est croire en sa mission, l’attester, suivre ses commandements, abandonner ce qu’il interdit et pratiquer sa tradition. Etre disponible à l’égard du livre de DIEU [le CORAN], c’est le lire et le relire souvent, et pratiquer ce qu’il prescrit. Etre disponible à l’égard des chefs religieux, c’est les aimer, suivre leurs conseils, les aider dans les activités qui concernent la religion, et conseiller aux hommes d’adopter la même attitude a leur égard. Etre disponible vis à vis de tous les musulmans, c’est les aimer tous, car comme l’a dit l’Envoyé de DIEU (que DIEU répande sur lui sa bénédiction et la paix) : "le croyant doit aimer tous les croyants et ne doit en haïr aucun" et comme il l’a encore dit : "le vrai croyant doit vouloir pour son frère croyant, ce qu’il veut pour lui-même". L’Envoyé de DIEU (que DIEU répande sur lui sa bénédiction et la paix) a dit : "ne vous haïssez pas les uns les autres, déconseillez le mal, tissez entre vous de bonnes relations".

Je vous recommande de renforcer vos relations par l’amour, car les habitants du paradis s’aiment. Ecartez l’inimitié et la haine car vous êtes des frères. Sachez que le croyant a pour frère le croyant. Comme DIEU le Très Haut l’a dit : "les croyants sont tous frères, arrangez donc les différends de vos frères et craignez DIEU afin qu’il ait pitié de vous" (Coran Chap. 45, verset 10). Sachez ô vous les croyants que le croyant doit rester uni aux croyants, lesquels s’unissent à lui. Celui qui ne le fait pas, ne reçoit pas l’aide de DIEU.

Ne cherchez pas à vous surpasser les uns les autres dans l’acquisition des richesses de ce bas monde. Cherchez plutôt la concurrence dans l’obtention des richesses de l’autre monde. C’est ça qui procure la fortune éternelle et des honneurs élevés. Ne soyez pas avides des biens de ce bas monde, car ce monde-ci est [comme] un cadavre [impropre à la consommation]. Seuls les chiens et les vautours mangent un tel cadavre. Détachez-vous donc de ce bas monde, ne le suivez pas, car c’est une demeure qui va vieillir et disparaître. Or sa disparition est proche.

Méfiez- vous des ouï-dire et des "on a dit que… ". Car bien souvent ce qu’on raconte et ce qu’on entend ne correspondent pas à la réalité. Ne nourrissez à l’égard de vos frères que de bons soupçons. Evitez les mauvais soupçons. DIEU est à l’affût des soupçons de ses serviteurs.

Ne négligez pas d’évoquer le souvenir de DIEU partout où vous vous trouvez. Le rappel du souvenir de DIEU diminue les mauvaises actions et multiplie les bonnes. Or celui qui totalise beaucoup de bonnes actions et peu de mauvaises aura pour demeure le paradis, s’il plaît à DIEU. DIEU le Très Haut a dit : "Pensez à DIEU que vous soyez debout, assis ou couchés." (Coran, chap. 4, verset 10).

Méditez sur les prodiges de DIEU, tels que la création des cieux et de la terre. DIEU a ordonné que l’on multiplie son souvenir, car lui le Très Haut a dit : "répétez souvent le nom de DIEU et célébrez-le matin et soir. " (Coran, chap. 33, verset 41).

Pensez à DIEU, à tous les endroits, car ces lieux porteront témoignage en votre faveur le jour du jugement dernier.

Ne consommez et ne buvez que ce que vous avez honnêtement acquis, ne montez que sur ce qui est honnêtement acquis, ne portez que des vêtements honnêtement acquis. N’utilisez sur l’ensemble de tout ce qui peut vous servir, que des choses proprement acquises.

Ce qui est proprement acquis, c’est ce que vous avez gagné honnêtement. Le bien mal acquis sera la première chose que l’on déchirera du ventre de l’homme, le jour du jugement dernier. Un bien mal acquis peut gâcher une richesse, comme une cuillerée de sang peut souiller une calebasse de lait. C’est de cette manière qu’un petit bien mal acquis peut gâcher une grande richesse honnêtement gagnée. Le signe de la déchéance chez l’homme, c’est le fait de s’approprier tout ce qu’on a envie de posséder, sans se soucier de la manière honnête, malhonnête, ou obscure de l’acquérir.

Ô mes compagnons, hommes et femmes, je vous engage à vous laver moralement dans ce monde-ci, car il vaut mieux le faire ici que d’être soumis au lavage de l'autre monde. Comme DIEU l’a dit : "ils trouvèrent présent devant eux ce qu’ils avaient accompli" (Coran, chap. 18, verset 49).

Ceux qui prennent note des actes et des paroles [des hommes] demeurent vigilants à tout instant et ne laissent rien passer. Soyez pleins de zèle dans l’obéissance à DIEU et à son Envoyé, et repentez-vous à chaque instant. Regrettez ce qui est déjà passé, réparez ce qui peut l’être, et prenez de bonnes résolutions. Servir DIEU est un devoir de toute créature, car DIEU le Très Haut a dit : "Je n’ai crée les hommes et les djinns que pour qu’ils m’adorent" (Coran, chap. 51, verset 56). Il a encore dit, lui le Très Haut : "il ne leur a été demandé que d’adorer DIEU par un culte sincère." (Coran, chap. 98, verset 5). Adorez DIEU et ne vous laissez pas aller comme si vous étiez à l’abri des stratagèmes de DIEU. Seuls les perdants se croient à l’abri des stratagèmes de DIEU. Persistez corps et âme dans la crainte sincère de DIEU, et l’humilité. Craignez DIEU, craignez ses châtiments et ses calamités, et espérez obtenir sa miséricorde par l’intercession de la sainteté de son Envoyé (paix et bénédiction sur lui). Ne vous fiez pas au seul mérite de vos actes. Partagez votre cœur entre l’espérance en DIEU et la crainte de DIEU. Soignez avec précaution cette crainte de DIEU, comme en vérité, il se doit. Il a dit dans son livre : "la meilleure provision c’est la crainte de DIEU, craignez-moi donc ; vous qui êtes doués d’intelligence" (Coran, chap. 2, verset 196).

DIEU le Très Haut a encore dit : "adore ton DIEU jusqu’à ce que la mort vienne à toi. " (Coran, chap. 15, verset 99). Moi Limamou Lahi, qui vous parle, sachez que tout ce que je vous conseille pour l’accomplissement du bien par le corps et par la parole, tout cela, s’il plaît à DIEU, je le pratique à tel point que vous ne pourrez pas faire autant. Prenez exemple sur moi et prenez exemple sur mes actes et mes paroles. Si vous le faites complètement, je vous conduirai dans la voie du salut. Je vous recommande d’éviter la médisance, la calomnie, le mensonge, la trahison et le fait de raconter beaucoup de choses sur quelqu’un que vous n’aimez pas. Evitez la jalousie, la haine, l’orgueil et l’ostentation. Purifiez vos œuvres en les consacrant à DIEU. L’Envoyé de DIEU (bénédiction de DIEU et paix sur lui) avait dit à ses compagnons : "ne haïssez pas, ne soyez pas jaloux les uns des autres, ne vous éloignez pas les uns des autres, ne vous provoquez pas et évitez de vous humilier les uns par les autres. Soyez frères, vous les serviteurs de DIEU". Moi aussi je ne vous recommande rien d’autre que cela.

Je vous recommande la pratique régulière de la prière. La première chose sur laquelle on questionnera l’homme, le jour du jugement dernier, c’est l’accomplissement de la prière, ainsi que le respect de ses règles et conditions d'exécution.

Je vous recommande de vous occuper de vos familles. Chacun de vous est un berger, or le berger est responsable de ce dont il est le gardien. Au chef d’un pays, on demandera des comptes sur la manière dont il a gouverné son pays. Au juge on demandera des comptes sur les affaires du village. Au père de famille, on demandera des comptes sur sa famille. Au possesseur d’une chambre, on demandera des comptes sur l’utilisation de cette chambre. A la femme, on demandera des comptes sur le respect de la chambre de son mari et de son lit. On demandera au serviteur de rendre compte de la manière dont il s’est occupé des affaires de son maître. De même, les différentes parties du corps de l’homme donneront un témoignage sur ce qu’on a fait.

Je vous recommande donc le bon accomplissement de vos devoirs familiaux. Un père de famille défaillant sera accusé par les membres de sa famille devant DIEU le Très Haut. Ils diront "Ô notre DIEU, celui là était notre chef, mais il ne nous a jamais conseillé d’adorer DIEU, prends donc sur lui les préjudices qu’il nous a ainsi causé". On évaluera alors l’étendue des préjudices, et on déduira le tout de la somme des biens qu’il possède. S’il n’en possède pas, on puisera sur les péchés des membres de sa famille une quantité équivalente aux préjudices, pour l’ajouter à ses propres péchés. Si les membres de sa famille en arrivent à cela, c’est à cause de l’aveuglement et de la frayeur qui les frappent, à la vue de l’enfer, de ses supplices, de ses flammes et étincelles, tandis qu’ils ne savent pas comment en être sauvé. Voilà pourquoi, on prélève sur le père de famille les préjudices résultant du fait qu’il n’a pas conseillé ou éduqué les membres de sa famille. De même, des femmes diront : "Ô mon DIEU, celui- là était mon mari sur terre, il me battait pour m’imposer le respect de son lit, mais il ne m’a jamais battu pour manque d’obéissance à DIEU et à son envoyé, ou pour manque de pratiquer les prières, le lavage rituel, les ablutions et le jeûne ; il ne m’a jamais interdit la danse, les chansons frivoles, le bavardage et les injures ; Ô mon DIEU prends sur lui les préjudices qu’il m’a ainsi infligé". Les fils diront aussi : "Ô notre DIEU, prends sur notre père les préjudices qu’il nous doit : il ne nous avait pas donné un nom qui figure parmi les noms des saints, il ne nous a pas éduqués, il ne nous a rien fait savoir du livre de DIEU ; il ne nous avait pas interdit ce que DIEU interdit ; il ne nous avait pas conseillé la pratique des commandements de DIEU ; il nous avait abandonnés et laissés l’entière liberté de faire le mal, Ô mon DIEU prends donc sur lui les préjudices qu’il nous a infligés". Les esclaves, hommes et femmes diront : "Ô notre seigneur, celui- là fut notre maître sur terre, il nous ordonnait de travailler, nous chargeait de commissions pour la satisfaction de ses propres besoins, et se montrait hautain à notre égard, mais il ne nous a jamais ordonné d’obéir à DIEU et à son Envoyé, et lorsque nous avions fini de travailler pour lui, il nous laissait l’entière liberté de faire ce que nous voulions : il ne nous a rien fait savoir sur les commandements de DIEU, il ne nous avait pas interdit ce que DIEU interdit, Ô notre Seigneur prends sur lui les préjudices qu’il nous ainsi infligés".

DIEU est un souverain juste. A chaque créature il paiera ce qui lui est dû comme préjudice, le jour du jugement dernier, de sorte que nul ne devra plus rien à personne, il n'y aura, de même, le jour du jugement dernier, des préjudices qui peuvent résulter pour vous, de tout ce que vous possédez : moutons, chèvres, chevaux, chameaux, volaille ou toute autre chose. Or chaque responsable d’un préjudice subira le prélèvement de la valeur du dommage qu’il a causé, car DIEU s’est interdit à lui même l’injustice et décrété son interdiction parmi ses serviteurs, or DIEU sait tout et n’oublie rien. Tout ce que vous avez fait se trouve conservé dans le livre de DIEU (Lawil Makhefous) jusqu’au jour du jugement dernier. C’est un jour à craindre, les secrets seront divulgués, celui qui possède à son actif une bonne action en aura jouissance, par contre celui qui possède à son passif une mauvaise action en pâtira.

Soyez prompts à vous repentir ; n’hésitez pas trop lorsqu’il s’agit d’accomplir le bien. Que celui qui a l’intention de faire du bien fasse vite avant que l’occasion n’échappe. Par contre, que celui qui est sur le point de faire du mal se donne des délais, afin qu’il puisse entre temps abandonner son projet. DIEU inspire la pratique de bonnes œuvres à celui qu’il veut combler de ses faveurs. Soyez patients, et supportez-vous les uns les autres avec patience. Unissez-vous, craignez DIEU afin que vous fassiez partie des bienheureux, et que vous soyez sauvés des supplices douloureux et violents de DIEU.


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!
avatar
raky

Féminin
Nombre de messages : 2138
Age : 31
Localisation : Perpète-les-Andouillettes
Emploi : Etudiante
Loisirs : sport musique balade
Points : 2346
Date d'inscription : 19/12/2006

Re: La misericorde d'Allah

Message par raky le Mer 27 Fév - 22:57

Je vous recommande de circoncire les jeunes garçons et de marier les jeunes filles, car la mort vous cherche à chaque instant. Or la mort est un lot réservé à tout vivant. DIEU le Très Haut a dit : "toute âme goûtera à la mort" (Coran, chap. 4, verset 10) (Coran, chap. 55, verset 24). Or la mort ne vient que par surprise, elle interrompt les projets d’avenir, rend orphelins les enfants, elle finit par disperser les groupes (d’amis, de parents ou autres). Or la mort est un breuvage de regret que boira toute âme. Après l’avoir bu, celui qui pratiquait de bonnes œuvres regrettera de n’avoir pas fait d’avantage de bien. Celui qui faisait le mal regrettera aussi, là où les regrets n’ont aucune utilité. La mort séparera ceux qui s’aiment : deux époux, la mère et son enfant, deux amis, deux intimes. Elle réduira toute maison en ruine. Nombreux sont les pays ou grandes villes et villages qui ont fini par être des lieux déserts. Nombreux sont ces lieux abandonnés qui furent avant leur décadence remplis de monde, de beaux bâtiments et maisons que la mort a fini par anéantir.

Rappelez-vous le jour où DIEU ordonnera à Asrafil de souffler dans la trompette. Ce jour-là, dès qu’il aura soufflé, nul ne manquera à l’appel ; les anges, les hommes, les djinns et les autres créatures, tous se réveilleront et se tiendront debout. C’est le jour où on verra les cheveux d’un enfant blanchir à cause de la frayeur. Craignez donc ce jour et faites de bonnes œuvres pour ce jour. Celui qui aura devant lui ses bonnes œuvres en sera plein de joie. Tous les Envoyés de DIEU, tous les saints et tous les connaisseurs de DIEU craignent ce jour-là. Ce jour, une femme qui allaiterait un enfant serait aveuglée au point de ne plus reconnaître cet enfant, une femme enceinte subirait un avortement à cause de la frayeur. On verra des gens agités par une ivresse due non pas à la boisson, mais à l’intensité en eux des supplices de DIEU.

Sachez qu’il est du devoir de tout chef religieux de pratiquer avec ferveur les commandements de DIEU et de son Envoyé, et de conseiller à ses adeptes d’en faire autant. Il doit leur inspirer la crainte des supplices de DIEU, leur rappeler constamment DIEU, les avertir, les exhorter à s’éloigner du mal. Il ne doit pas chercher à obtenir de ses adeptes des avantages qui lui importent plus que leur pratique des commandements de DIEU et de son Envoyé. Celui qui appelle les hommes vers DIEU, qui prétend détenir une voie droite, qui cherche à avoir des adeptes et qui se soucie surtout de s’enrichir auprès d’eux, ou un chef religieux qui laisse ses adeptes se conduire selon leur bon plaisir, sans qu’il les avertisse, ou qui leur promet le salut dans l’autre monde sans que cela soit par leur pratique des commandements de DIEU et de son Envoyé, est un homme qui s’est précipité lui-même dans la colère de DIEU. Et il a en outre égaré et condamné ses adeptes. Ceux-ci réclameront le jour du jugement dernier le prélèvement sur leur chef religieux du montant des préjudices qu’ils ont subis. Mais ils pourront le faire que s’ils ignoraient les mensonges de leur guide. En effet s’ils avaient suivi ce guide, connaissant ses mensonges, ou s’ils l’ont suivi parce qu’ils appréciaient la légèreté de ses principes et son indulgence à l’égard de leurs péchés alors ils ne leur servira à rien de réclamer un dédommagement ; car ils sont comme leur chef, des chacals destructeurs.

Ô vous croyants, craignez DIEU, craignez la mort et l’ivresse de l’agonie ainsi que la violence de l’extraction de l’âme (du corps du mourant). Craignez l’obscurité de la tombe, l’interrogation faite par les anges, les supplices à l’intérieur de la tombe, la pression qu’exerce la terre ainsi que la longue durée du séjour dans la tombe jusqu’au jour du jugement dernier. Craignez le moment où l’on ressuscitera, la terreur du jour du jugement dernier, le pont Sirât, ainsi que l’enfer et les supplices réservés aux mécréants et aux hypocrites. Voilà des paroles qui suffisent pour convaincre.

Nul n’échappera à la mort. La terre avalera tout ce que vous enfanterez. Tout ce que vous amasserez comme richesse reviendra à vos héritiers. Lavez-vous et devenez propres [purification intérieure] ; il y a dans ce monde-ci, de l’eau et du savon. Si vous suivez ce que je vous dis, vous en verrez l’utilité demain dans l’autre monde. Si vous ne le suivez pas, vous ne nuirez qu’à vous-mêmes. Vous ne pouvez en aucune façon nuire à DIEU. Moi je suis un donneur de directives, or DIEU le Très Haut a dit dans son livre : "Celui qui est un Envoyé n’a d’autre devoir que de transmettre. Or moi, j’ai transmis. Celui qui sera rebelle et aura préféré la vie présente, aura pour demeure l’enfer. (jahim). Celui qui aura redouté le moment de sa présence devant DIEU, et éloigné son âme des jouissances, aura le paradis pour demeure." (Coran, chap. 79, versets 37 à 40). Sachez que notre temps est agité, cela signifie la fin des temps. Prenez comme exemple une eau qui s’épuise, ce qui reste au fond du récipient est toujours trouble.

Donnez fréquemment l’aumône, car l’aumône écarte les calamités et les accidents malheureux. Elle attire la fortune, et le jour du jugement dernier, elle constituera une ombre pour abriter celui qui donnait l’aumône. Il est écrit dans le livre de DIEU : "l’homme ne récoltera que le fruit de son action" (Coran, chap. 53, verset 40). Votre richesse ne peut vous être utile que par la portion qui a servi à vous nourrir, la portion qui a servi à vous habiller et la portion que vous avez investie pour demain dans une œuvre consacrée au service de DIEU.

Fatiguez votre corps par la pratique de la prière et du jeûne. Purifiez vos richesses par le paiement de l’impôt (la zakat). DIEU a dit : "accomplissez la prière et payez l’impôt " (Coran, chap. 2, verset 4). La prière est le pilier de la religion. Celui qui l’accomplit régulièrement en respectant ses conditions d’exécution et ses modalités telles que ses stations debout, ses génuflexions, ses prosternation et ses invocations. Celui-là a consolidé la religion de DIEU. Par contre celui qui sous-estime la prière est un destructeur de la religion de DIEU. Cependant les prières de celui qui ne paie pas la zakat de sa fortune ne seront pas agréées.

Tâchez de conseiller constamment la pratique de bonnes œuvres et de déconseiller les actions mauvaises, car comme l’a dit l’Envoyé (bénédiction et paix de DIEU sur lui ) : ceux qui conseillent la pratique du bien et déconseillent le mal sont ceux qui seront le jour du jugement dernier assis sur des fauteuils moelleux, à l’ombre du trône.

Entraidez-vous, soyez patients et indulgents les uns à l’égard des autres, instaurez la paix entre vous, soyez cléments les uns envers les autres et soyez généreux les uns pour les autres. DIEU est à l’égard des croyants très cléments : "celui qui aura fait le bien du poids d’un atome le verra et celui qui aura commis le mal du poids d’un atome le verra aussi" (Coran,chap. 99, verset 7 et .

Que DIEU ait pitié de vous, qu’il vous accorde le salut et la paix et qu’il vous guide dans le droit chemin. Amen.

Que la bénédiction de DIEU et le salut soient sur Mouhammad, sur sa famille et ses compagnons.


_________________


La vie est belle !!!!!!!!!!!

Contenu sponsorisé

Re: La misericorde d'Allah

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 23 Juin - 3:00